Pour l’Amour d’Israël, pour l’Amour des hommes

Le groupe évangélique de Toulouse au centre d'Intégration des nouveaux Olim a Ashqelon. Bienvenue en Israël ! Merci à Damien pour la photo!(Photo: Haïm Ouizemann, 1 mai 2014).

Le groupe évangélique de Toulouse au centre d’Intégration des nouveaux Olim a Ashqelon. Bienvenue en Israël ! Merci à Damien pour la photo!(Photo: Haïm Ouizemann, 1 mai 2014).

Jeudi 1er  mai 2014. Nous recevons,  mon épouse Myriam et moi-même, un groupe évangélique de France, «l’Arbre de Vie» de Toulouse où en mars 2012 fut perpétré l’abominable crime antisémite à l’école d’Otsar Hatorah. Jonathan Sandler, 30 ans, ses deux fils Gabriel, 4 ans et Arieh, 5 ans, et Myriam Monsonego, 7 ans y perdirent la vie (Zal, ז »ל). La plupart des vingt-et-un évangélistes femmes et hommes composant cette délégation visitent pour la première fois Israël. Toutes et tous sont portés par l’Amour d’Israël et passionnés par son histoire.

Après avoir avoir adressé le Shalom du peuple d’Israël par la remise symbolique à chacun

La branche d'olivier, symbole de paix aïm Ouizemann, mai 2014)

La branche d’olivier, symbole de paix (Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014)

des membres du groupe d’une branche d’olivier prélevée sur les  plantations d’oliviers d’Ashqelon et rappelé brièvement, à partir de notre propre parcours personnel, l’accomplissement de la promesse divine du Retour du peuple d’Israël en Erets Israël, j’invite trois hommes du groupe à venir porter les Rouleaux de la Torah de l’Arche rappelant la montée de Moïse au mont Sinaï et Jésus lui-même fils d’Israël fréquentant la synagogue où il enseigna plusieurs fois. Surprise complète parmi le groupe! Personne, en effet, n’imaginait  recevoir une telle invitation.

Oliviers d'Ashkelon ( Photo: Haim Ouizemann, mai 2014)

Oliviers d’Ashkelon ( Photo: Haim Ouizemann, mai 2014)

 

20140501_152307

Au moment même où les trois Rouleaux

Myriam, Elisabeth, Haïm  et Serge

Myriam, Elisabeth, Haïm et Serge

de la Tora sont extraits nous lisons et commentons tous ensemble le verset biblique inscrit au fronteau de l’Arche:

« כִּי מִצִּיּוֹן תֵּצֵא תוֹרָה, וּדְבַר-יְהוָה מִירוּשָׁלִָם »

«…car c’est de Sion que sort l’Enseignement et de Jérusalem la Parole de l’Eternel» (Isaïe 2, 3)

Pourquoi le prophète Isaïe rapportant les Paroles de L’Eternel fait-il donc mention de  Sion et non point du Sinaï? Le don des Tables de L’Alliance ne s’est-il donc point accompli au mont Sinaï? Au Sinaï, le Don de la Torah est destiné à instruire un jeune peuple qui, nouvellement sorti d’Egypte, se doit d’apprendre encore  la Liberté mais à Jérusalem, les Fils d’Israël, constitués en Nation indépendante, se devront, sur l’exemple de Dieu au Mont Sinaï, d’enseigner aux Nations le message de partage, d’amour et de justice selon l’idéal abrahamique. La Torah enseignée d’Israël a été intériorisée.

L’émotion est à son comble. Un courant très fort, tout d’un coup, va  lier nos deux communautés juive et chrétienne. La Parole divine unit les âmes et les hommes. Nous tous présents dans la synagogue allons le vivre intensément. Certains, ne pouvant contenir leur vive émotion pleurent. Pour ma part, j’oserai dire que cette rare expérience d’ordre mystique a d’abord été vécue comme une expérience de communion intense entre des êtres qui épris d’amour ont su ouvrir leur cœur les uns aux autres. Je dois avouer avoir vécu lors de cette rencontre spirituelle une très forte harmonie entre nos consciences et nos âmes. Nos  différences respectives, bien loin de nous écarter, vont au contraire garantir un  rapprochement fondé sur le respect et l’amour de l’autre!

Lecture des 10 Paroles ( Ex. 20) - Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

Lecture des 10 Paroles ( Ex. 20) – Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

Lecture des 10 Paroles ( Ex. 20) - Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

Lecture des 10 Paroles ( Ex. 20) – Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

Photo:  Haïm  Ouizemann, mai 2014

Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

 

 

 

 

Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

 

Lecture du Cantique de la Mer des Joncs  ( Ex. 15) – Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

Lecture du Cantique de la Mer des Joncs ( Ex. 15) – Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014

20140501_152559

L’heure est venue de nous séparer. Cette séparation est à plusieurs reprises retardée. Nous aspirons à mieux nous connaitre. Les membres du  groupe bénissent Israël, nous les bénissons en retour. J’invite tous mes frères d’Israël à s’ouvrir aux Chrétiens amoureux d’Israël, nos meilleurs ambassadeurs parmi les Nations. Cette merveilleuse rencontre doit être un exemple de dialogue entre hommes et femmes de bonne volonté afin que nos enfants puissent, un jour, jouir d’un monde pacifié.

Myriam, Elisabeth, Haïm

Myriam, Elisabeth, Haïm

Je voudrais adresser mes plus vifs remerciements à mon amie Céline Sommer sans laquelle cette rencontre n’aurait jamais eu lieu. Inspiratrice de cette émouvante et inoubliable visite interconfessionnelle qui restera à jamais gravée dans nos cœurs, Céline dirige l’«Association Shalam» en faveur du rapprochement entre confessions monothéistes et œuvre plus particulierement  en faveur d’Israël et du monde juif. 

Céline à Ashqelon ( février 2014)

Céline à Ashqelon ( février 2014)

Nous tenons également à remercier la guide Dafna Pinkas pour son travail exceptionnel.

Avec Dafna, guide du groupe (Photo:  Haïm  Ouizemann, mai 2014)

Avec Dafna, guide du groupe (Photo: Haïm Ouizemann, mai 2014)

 

Si l’étude du TaNaKh  vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

 

Ce contenu a été publié dans Dialogue interconfessionnel, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 Responses to Pour l’Amour d’Israël, pour l’Amour des hommes

  1. shmouel dit :

    super!!.de les voir dans la syne cela me fait penser a ce verset a propos du beit a mikdash.: elle sera appelee une maison de priere pour TOUTE LES NATIONS.

    • Shmouel shalom,
      J’ai en effet pense introduire ce verset:
      « כִּי בֵיתִי בֵּית-תְּפִלָּה יִקָּרֵא לְכָל-הָעַמִּים »
      « car ma maison sera dénommée Maison des prières pour toutes les nations. » (Isaie 56, 7). Je reserve ce verset a un autre article. Tu as vu juste. Je te reconnais tres bien a travers tes commentaires qui laissent transparaitre un savoir biblique important.
      Merci a toi et surtout continue a apporter tes reflexions qui enrichissent notre etude,
      Amities,
      Hag Atsmaout Samea’h
      Haim

  2. Mani dit :

    En lisant ton blog , j’aurai voulu être là aussi Haiim , je sens l’émotion , la communion que vous avez vécu ….
    Barou’h Hachem

    • Mani shalom,
      Merci a toi. Oui, en effet ce fut un moment intense que les mots ont du mal a rendre. Mais je suis convaincu que nous aurons l’occasion de nous rencontrer et de vivre des moments identiques,
      Amities,
      Benedictions d’Israel,
      Haimn

  3. Moatti Emile dit :

    Merci pour cette information émouvante.
    Voilà une belle expérience que je perçois comme prophétique. Bonne continuation pour toi Haïm, avec Myriam..Avec l’expression de mon amitié fraternelle . Emile Moatti

    • Tres cher Emile shalom,
      Je ne fais que suivre tes traces. Tu es quelque part notre maitre. Depuis plus de 35 au sein de la « Fraternite d’Abraham » tu n’as de cesse d’oeuvrer jour et nuit au rapprochement entre tous les hommes. Ton optimisme, ton ouverture a l’autre et ton amour des hommes constituent pour moi un exemple a suivre. Puissent nos freres juifs marcher comme toi sur les traces du Patriarche Abraham, le pere de toutes les Nations. J’espere te revoir tres bientot.
      Merci a toi.
      Toutes mes amities a toi et a tous les tiens,
      Haim

  4. Ivonne Alicia Scarpati Desclouds dit :

    C’est magnifique ! Bravo ! Je suis volontiers pour le dialogue entre chrétiens et juïfs entre autres. Cela me donne des idées. Pour le moment, je prépare un présentation sur Georges Lindbeck. Il était né en 1923 en Chine et de parents luthériens et missionnaires en Chine et au Vietnam. Il habite en Chine pendant ses premiers 17 ans. Ensuite, il rentre en Amérique où il étudie à l’Université de Yale et approfondi sa religion. Puis, il découvre à travers 1 copain le catholicisme et va l’étudier encore plus au Canada et en France. Ensuite, il est invité comme observateur du concile de Vatican II qui l’a marqué. A partir de là, il commence à développer sa théologie qu’il nomme « poslibéralisme » dans son livre : « la nature des doctrines ». Ce dernier a fait couler beaucoup d’encre. Il est devenu prof. à l’Univ. de Yale et a beaucoup travaillé pour l’œcuménisme et en particulier entre les différentes familles chrétiennes. Je dois encore lire pour ma présentation de lundi 5 mai 2014.
    Haim et Myriam auriez-vous ou quelqu’un d’autre écrit sur ce que vous faites et/ou sur ce que quelqu’un d’autre aurait fait pour le dialogue entre chrétiens et juïfs ? Au plaisir de vous lire très bientôt. Merci d’avance. Bénédictions depuis la Suisse !
    IASD

  5. Ivonne shalom,
    Avec plaisir!
    Amities,
    Haim

  6. cathou dit :

    Il faut « casser » les barrières artificielles, et je suis très fière de Myriam et Haïm qui savent ne pas garder fermer leur foi et leurs rites. Partage, Communion voilà des moments où ces mots prennent toute leur signification.
    Soeur Thérésa, dans sa petite léproserie en Inde, proposait tous les jours une messe collective où tous, quelle que soit la religion se retrouvaient pour prier, pour avoir le réconfort, la force nécessaire à la journée difficile. Tous, ensemble, en communion , chacun avec son Dieu.
    Pour son mariage à l’église catholique, ma fille a demandé à sa future belle-soeur hindoue de faire une lecture. J’espère que le curé acceptera? ce sera une grande fierté pour moi, et un moment intense de communion. .

    • Cathou shalom,
      Oui, nous nous devons de depasser les clivages de nos propres traditions spirituelles et s’ouvrir a l’autre. Nous n’avons pas d’autre choix. L’humanite traverse un temps difficile de destruction massive. Nous devons opposer a cette energie negative une force positive s’exprimant par le dialogue. L’ouverture suppose une bonne connaissance de ses propres racines. La difference de l’autre ne doit pas nous faire peur, bien au contraire, il s’agit d’un enrichissement mutuel.
      Nous te souhaitons Mazal tov a toi et a toute la famille a l’occasion du mariage que tu nous annonces!
      Toda rabba,
      Amities,
      Haim

      • cathou dit :

        Oui Haïm, s’ouvrir à l’autre ne signifie pas renoncer à sa religion propre, renoncer à sa foi, renoncer à nos racines, renoncer à ce que nous sommes et en quoi nous croyons. Toutes les grandes religions sont bonnes si elles nous enseignent le chemin vers joies, sérénité, amour, liberté. vers Dieu. Il ne faut pas en avoir peur!
        Lire une bible, un évangile, un coran, des textes hindoux, africains ou autres ne corrompra jamais notre esprit tant ces textes sont universels.
        Il ne faut pas avoir peur, et je t’approuve entièrement de vouloir construire une force positive, je ne saurai faire, mais je te soutiendrai toujours sur ce chemin.
        Amitiés à vous tous

  7. shmuel dit :

    Merci a toi Haim!.

  8. Shalom Haïm,

    Voilà un témoignage bien actuel….
    Un grand merci, ça fait énormément de bien de voir des gens qui croient encore, qui ont de l’espoir.
    Si seulement toutes nos religions pouvaient vivre en paix ensemble. Nous pourrions profiter de ce beau pays chargé d’histoire tous ensemble. Effectivement, l’humanité (ou une minorité) traverse un crise de destruction et nous avons tous hâte que ce phénomène s’arrête !
    A nous de contrer pacifiquement ces gens qui gâchent ce monde…
    A bientôt

    Luc de La Belle Israël.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.