Amour de Dieu pour Israël [1]

La consonne Alef, première lettre de l'alphabet  hébraïque débute le Nom de  Dieu/E.lohim -אֱלֹהִים  et celui du mot Ahava/ אַהֲבָה Amour.  J'adresse mes sincères  remerciements à mon ami Michel D'anastasio, artiste- calligraphe de m'autoriser la publication de son œuvre.

La consonne Alef, première lettre de l’alphabet hébraïque débute le Nom de Dieu/E.lohim -אֱלֹהִים et celui du mot Ahava/ אַהֲבָה Amour. J’adresse mes sincères remerciements à mon ami Michel D’anastasio, artiste- calligraphe de m’autoriser la publication de son œuvre.

L’élection d’Israël n’est point sans susciter un bon nombre d’interrogations parmi les Nations. Israël est-il un peuple privilégié ou bien est-il porteur d’une vocation universelle qu’il lui incombe d’accomplir pour le bonheur de l’Humanité? Je m’efforcerai, autant que faire se peut, à travers l’étude de la source biblique, d’enseigner que cette élection fondée sur l’Alliance des Patriarches, loin de privilégier Israël engage ce dernier à faire montre d’une responsabilité collective à l’égard du genre humain et de toute la Création.  

Dieu a choisi Israël parmi les peuples de la terre. Ce choix fondé par une triple Alliance[1] lie Israël à Dieu d’un lien réciproque. Ce choix exceptionnel est motivé par l’amour infini et inconditionnel que Dieu porte pour son peuple:

ש«רַק בַּאֲבֹתֶיךָ חָשַׁק יְהוָה לְאַהֲבָה אוֹתָם וַיִּבְחַר בְּזַרְעָם אַחֲרֵיהֶם בָּכֶם מִכָּל-הָעַמִּים כַּיּוֹם הַזֶּה»(דברים י’, ט »ו)ז

«L’Éternel n’a désiré que tes pères, les aimant; et c’est leur postérité après eux qu’Il a choisie [à savoir vous-mêmes] d’entre tous les peuples comme vous le voyez aujourd’hui» (Deut.10, 15).

Les trois termes/ חָשַׁק  ‘HaShaK, AHaVaH/ אַהֲבָה et VaIV’HaR/ וַיִּבְחַר  expriment un amour profond et sans limite.

Le peuple d’Israël a pour mission, à son tour,  d’aimer l’Eternel. L’Eternel requiert la réciprocité:

 ה« וְהָיָה אִם-שָׁמֹעַ תִּשְׁמְעוּ אֶל-מִצְו‍ֹתַי אֲשֶׁר אָנֹכִי מְצַוֶּה אֶתְכֶם הַיּוֹם לְאַהֲבָה אֶת-יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם וּלְעָבְדוֹ בְּכָל-לְבַבְכֶם וּבְכָל-נַפְשְׁכֶם »(דברים י »א, י »ג) ה.

«Or, si vous écoutez vraiment mes injonctions que je vous impose en ce jour, aimant l’Éternel, votre Dieu, le servant de tout votre cœur et de toute votre âme» (Deut.11, 13).

L’éloignement d’Israël de ses obligations morales et spirituelles décrit dans le TaNa’Kh n’est que temporaire et éphémère et ne remet à aucun instant en question l’Alliance divine avec son peuple. C’est pourquoi, le prophète Jérémie annonce:

 כ«שׁוּבוּ בָנִים שׁוֹבָבִים נְאֻם-יְהוָה כִּי אָנֹכִי בָּעַלְתִּי בָכֶם וְלָקַחְתִּי אֶתְכֶם אֶחָד מֵעִיר וּשְׁנַיִם מִמִּשְׁפָּחָה וְהֵבֵאתִי אֶתְכֶם ה  צִיּוֹן» (ירמיה ג’, י »ד) ז.

«Revenez, enfants rebelles, dit l’Eternel, car je veux, moi, contracter une union avec vous. Je vous prendrai un par ville; deux par famille, et je vous amènerai à Sion» (Jérémie 3, 14)[2].

Les paroles de Jérémie témoignent que le prophète constitue l’instrument de l’accomplissement de cet amour divin à l’égard d’Israël. Cet amour s’exprimant par les trois verbes /בָּעַלְתִּי Ba’alti («contracter une union»), לָקַחְתִּי/LaQua’hti («prendre»), HeVeTi/ הֵבֵאתִי («apporter») est scellé par l’entrée à Sion. Le dernier verbe  וְהֵבֵאתִי  employé pour la première fois dans le livre de l’Exode (6, 8) constitue la preuve éclatante de l’éternité de cette amour de l’Eternel à l’égard de sa Bien-aimée Israël:

נ«וְהֵבֵאתִי אֶתְכֶם אֶל-הָאָרֶץ אֲשֶׁר נָשָׂאתִי אֶת-יָדִי לָתֵת אֹתָהּ לְאַבְרָהָם לְיִצְחָק וּלְיַעֲקֹב וְנָתַתִּי אֹתָהּ לָכֶם מוֹרָשָׁה אֲנִי  יְהוָה»(שמות ו’, ח’)    ה.

«Puis, je vous introduirai dans la terre que j’ai solennellement promise à Abraham, à Isaac et à Jacob; je vous la donnerai comme possession héréditaire, moi l’Éternel »  (Ex. 6, 8).

Aucun égarement du Peuple de l’élection ne saurait remettre en question la promesse donnée aux Patriarches en vertu de l’Alliance contractée avec ces derniers:

ג«וְאַף גַּם זֹאת בִּהְיוֹתָם בְּאֶרֶץ אֹיְבֵיהֶם לֹא מְאַסְתִּים וְלֹא גְעַלְתִּים לְכַלֹּתָם לְהָפֵר בְּרִיתִי  אִתָּם  כִּי אֲנִי יְהוָה, אֱלֹהֵיהֶם.וְזָכַרְתִּי לָהֶם, בְּרִית רִאשֹׁנִים: אֲשֶׁר הוֹצֵאתִי אֹתָם מֵאֶרֶץ מִצְרַיִם לְעֵינֵי הַגּוֹיִם לִהְיוֹת לָהֶם לֵאלֹהִים אֲנִי יְהוָה» (ויקרא כ »ו, מ »ד-מ »ה) ז.

«Et pourtant, même alors, quand ils se trouveront relégués dans le pays de leurs ennemis, je ne les aurai ni dédaignés ni repoussés au point de les anéantir, de dissoudre mon alliance avec eux; car je suis l’Éternel, leur Dieu!  Et je me rappellerai, en leur faveur, le pacte des aïeux, de ceux que j’ai fait sortir du pays d’Egypte à la vue des peuples pour être leur Dieu, moi l’Éternel» (Lev. 26, 44-45).

A partir de l’expérience de la Sortie les Hébreux d’Israël marchant en direction d’Erets Canaan- «Puis, je vous introduirai dans la contrée que j’ai solennellement promise à Abraham, à Isaac et à Jacob; je vous la donnerai comme possession héréditaire, moi l’Éternel» (Ex. 6, 8)- Dieu promet de ne point manquer à sa Parole en reproduisant son action rédemptrice à l’époque qu’il lui semblera opportune:

ב«וְזָכַרְתִּי אֶת-בְּרִיתִי יַעֲקוֹב וְאַף אֶת-בְּרִיתִי יִצְחָק וְאַף אֶת-בְּרִיתִי אַבְרָהָם אֶזְכֹּר וְהָאָרֶץ אֶזְכֹּר» (ויקרא כ »ו, מ »ב).ז

«Et je me ressouviendrai de mon alliance avec Jacob; mon alliance aussi avec Isaac, mon alliance aussi avec Abraham, je m’en souviendrai, et la terre aussi, je m’en souviendrai» (Lev. 26, 42).

Le prophète Ezéchiel confirme l’avènement d’une ère parfaite où règnera l’harmonie entre Dieu et son peuple: «Je contracterai avec eux une alliance de paix, une alliance éternelle leur sera accordée…» (Ez. 37, 27).

Il ne fait, aujourd’hui, plus aucun doute que l’œuvre sioniste des premiers pionniers qui aboutit, en 1948, à la création de L’Etat d’Israël témoigne de manière absolue de la réalisation de la Parole divine donnée il ya près de 4000 ans! Il n’est de plus belle preuve d’amour que celle du don de la terre d’Israël au peuple d’Israël, témoignage authentique de la vivante et vibrante Parole divine inscrite au cœur de l’Alliance patriarcale.

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

 

 

[1]La triple Alliance: 1- Avec Avraham, «Entre les morceaux» (Gen. 15); 2-Mont Sinaï; 3- Monts de Moav.

[2]Les Fils d’Israël ne purent remonter en Israël depuis Jéroboam (I Rois 12).

Ce contenu a été publié dans Peuple d'Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 Responses to Amour de Dieu pour Israël [1]

  1. Mani dit :

    Cher Haiim ,
    Personnellement , je dirai que le peuple d’Israël est un peuple que D.ieu a privilégié , mais en même temps porteur d’une grande mission . A savoir : faire connaître ce D.ieu à toute l’humanité qu’IL est Le Seul et Vrai D.ieu ….
    Shabbath Shalom

  2. cathou dit :

    Très belle calligraphie ce Alep. Merci!

    Israël!! Le judaïsme!!
    2 mots qui, j’ignore pourquoi, ne laissent jamais les gens indifférents, que ce soit coté Amour, coté Haine et toute la gamme de l’entre 2.
    Il est certain que tout le texte Biblique est construit de façon à rendre Fier et Victorieux ce petit peuple. Peut être justement parce que c’est un petit peuple, un petit pays.
    Il est indéniable que son histoire commence au milieu de populations polythéistes (plusieurs dieux créateurs du moyen-orient) et sans doute aussi a-théistes (sans dieu créateur de l’ Asie).
    Il est donc légitime d’être Fier d’avoir été les « inventeurs » du Dieu Unique.
    Dieu Unique révélé aux hébreux.
    De quelque sens qu’on le prenne l’Occident, le Moyen Orient, l’Afrique doivent bien à ce petit peuple l’apparition d’un nouveau mode de pensée monothéiste qui va imprégner nos civilisations.
    Israël, la Bible nous le dit, l’Histoire nous le confirme, est un peuple avant d’être une Nation.
    Peuple et Nation actuellement à sa place d’origine voulue par Dieu, voulue par les hébreux après leur sortie d’Egypte et un temps de réflexion indispensable.
    Miracle, ou concours de circonstances dues à une foi inébranlable??? Dieu seul le sait!! Les juifs du XXème siècles ont pu reconstruire leur pays. Nous sommes bien dans un retour et non dans un premier établissement du à des fantaisies.

    Notre connaissance du D.IEU unique passe par la Bible, donc par les juifs, donc par Israël.
    Une bonne éthique de vie ne passe pas forcément par la Bible, donc par les juifs, donc par Israël, l’enseignement biblique étant Universel!! Toutefois le texte Biblique est le plus simple pour nous Occidentaux à appréhender.

    Donc Oui: Israël a plusieurs missions:
    -Celle de conserver, de transmettre, d’étendre la connaissance du Dieu unique à travers le récit biblique
    -Celle de faire comprendre aux Nations qu’un peuple qui se retrouve dans une éthique collective et uni autour d’une même pensée est un peuple fort qui peut traverser les siècles et s’adapter à tous les changements….
    -Celle de faire comprendre aux individus que chacun a son propre chemin à suivre qui conduira irrémédiablement à la Vérité, à la Lumière, à l’Amour.
    -Celle de nous ouvrir les portes de la pensée asiatique, très riche.
    Du D.IEU multiple en UN, ce terme ne plait pas toujours parce qu’il n’est pas compris. Quand on commence à réfléchir sur cette grande définition on se rend compte qu’Israël est la porte vers la compréhension de l’Asie. Donc sans doute aussi la porte de l’Asie vers la pensée occidentale.

  3. shmuel dit :

    aaahh ce verbe convertif que je l’aime..velakahti..(et je l’ai pris=je le prendrais) Une prommesse au futur mais qui dans les plans de D.ieu est deja realisee.et une surete dans sa realisation.

  4. Abigail dit :

    Est que vs avez une explication sur sophonie 3:9-10 sil t plait. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.