Jeûne du 17 Tamouz: la force d’Israël

Francesco Hayez: " La chute de Jérusalem" ( peint en 1867)

Francesco Hayez:  » La chute de Jérusalem » ( peint en 1867)

Mardi prochain (15 juillet 2014 – 17 Tamouz [1]), le peuple d’Israël commémorera la chute de Jérusalem et la destruction du Second Temple par Titus en l’an 70 de notre ère, mais aussi celle du Premier Temple concluant trois ans de siège contre Jérusalem, le 9 Tamouz (Jérémie 49, 2; 52, 4-5) sous le règne du roi Sédécias (Tsidkyahouצִדְקִיָּהוּ -598 -586 avant notre ère). Le peuple d’Israël, en mémoire de cette double catastrophe au cours de laquelle il perd son indépendance nationale et spirituelle, respecte une journée consacrée au jeûne et à la  contrition.

ז«גָּלְתָה יְהוּדָה מֵעֹנִי וּמֵרֹב עֲבֹדָה הִיא יָשְׁבָה בַגּוֹיִם לֹא מָצְאָה מָנוֹחַ כָּל רֹדְפֶיהָ הִשִּׂיגוּהָ בֵּין הַמְּצָרִים» (איכה א’, ג’).ר

«Juda est allé en exil, accablé par la misère et une dure servitude; il demeure parmi les nations, sans trouver de repos. Ses persécuteurs, tous ensembles, l’ont atteint dans les étroits défilés» (Lamentations 1, 3).

Il y a plus de 910 ans, jour pour jour (15 juillet 1099), lors de la première Croisade, Godefroy de Bouillon s’empare, après cinq semaines de siège, de Jérusalem en brisant les murailles de la Capitale éternelle d’Israël. A l’issue de cette victoire, deux mille Juifs sont brûlés vifs à l’intérieur de la grande Synagogue de Jérusalem. Godefroy de Bouillon, désormais devenu le premier souverain de Jérusalem, y règne en maître incontesté.  Jérusalem restera aux mains du Christianisme durant moins de cent ans (1099-1187). En 1187, Saladin s’empare à son tour de Jérusalem et transforme la Cité de Dieu en un lieu principalement musulman en y interdisant toute présence juive et catholique. En 1219, les murailles de Jérusalem sont détruites de nouveau.

Le retour d’Israël à Jérusalem entamé par le mouvement Bilou [2](6 juillet 1882), uniquement composé de 14 jeunes pionniers venus d’Europe de l’Est, avalisé par les Nations lors de la Déclaration Balfour (1917) et officialisé par la Déclaration d’Indépendance d’Israël (1948) donne encore plus de force à ce jeûne du 17 Tamouz. Alors même que notre peuple d’Israël, aujourd’hui souverain, a recouvré une partie de sa terre ancestrale, Erets Israël, pourquoi devrions-nous encore poursuivre la pratique de ce jeûne historique? La réalité d’Israël nous montre que le combat pour Jérusalem n’est pas clos. En effet, de nouveau, Israël subit depuis plusieurs jours l’agression barbare du mouvement terroriste Hamas dont les prétentions avouées ne sont ni plus ni moins que la destruction d’Israël et du cœur de l’âme juive: Jérusalem.

Le jeûne collectif du 17 Tamouz vient rappeler à Israël que la source de la force de notre peuple Israël trouve sa source en  la Providence divine.

ש«יְהוָה עֹז לְעַמּוֹ יִתֵּן יְהוָה יְבָרֵךְ אֶת-עַמּוֹ בַשָּׁלוֹם». (תהלים כ »ט, י »א).ש

«Que l’Eternel donne la force à son peuple! Que l’Eternel bénisse son peuple par la paix!» (Psaumes 29, 11)

La pratique du Jeûne constitue le témoignage de notre pleine et entière confiance en Dieu, Gardien d’Israël ne cessant de veiller sur son peuple!

ש«א שִׁיר לַמַּעֲלוֹת: אֶשָּׂא עֵינַי אֶל-הֶהָרִים מֵאַיִן יָבֹא עֶזְרִי

ב עֶזְרִי מֵעִם יְהוָה, עֹשֵׂה שָׁמַיִם וָאָרֶץ

.ג אַל-יִתֵּן לַמּוֹט רַגְלֶךָ אַל-יָנוּם שֹׁמְרֶךָ

ד הִנֵּה לֹא-יָנוּם, וְלֹא יִישָׁן שׁוֹמֵר יִשְׂרָאֵל.

ה יְהוָה שֹׁמְרֶךָ יְהוָה צִלְּךָ עַל-יַד יְמִינֶךָ

ו יוֹמָם הַשֶּׁמֶשׁ לֹא-יַכֶּכָּה וְיָרֵחַ בַּלָּיְלָה

.ז יְהוָה יִשְׁמָרְךָ מִכָּל-רָע: יִשְׁמֹר אֶת-נַפְשֶׁךָ

ח יְהוָה יִשְׁמָר-צֵאתְךָ וּבוֹאֶךָ מֵעַתָּה וְעַד-עוֹלָם»ש

«Cantique des degrés. Je lève les yeux vers les montagnes, pour voir d’où me viendra le secours. 2 Mon secours vient de l’Eternel, qui a fait le ciel et la terre. 3 Il ne permettra pas que ton pied chancelle, celui qui te garde ne s’endormira pas. 4 Non certes, il ne dort ni ne sommeille, celui qui est le gardien d’Israël. 5 C’est l’Eternel qui te garde, l’Eternel qui est à ta droite comme ton ombre tutélaire. 6 De jour le soleil ne t’atteindra pas, ni la lune pendant la nuit. 7 Que l’Eternel te préserve de tout mal, qu’il protège ta vie! 8 Que le Seigneur protège tes allées et venues, désormais et durant l’éternité!» (Psaume 121).

Si l’étude du TaNaKh vous passionne, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

[1]Tamouz: quatrième mois du calendrier hébraïque.

[2]                                                                                                       ישעיהו ב’, ה  : « בֵּית יַעֲקֹבלְכוּ וְנֵלְכָה » ש «Maison de Jacob, allons, marchons à la lumière de l’Eternel» (Isaïe 2, 5)

Ce contenu a été publié dans Peuple d'Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 Responses to Jeûne du 17 Tamouz: la force d’Israël

  1. Dany Sap-Mettey dit :

    Merci Haïm pour Cette Pensée , pleine d’Espoir et de Vie …en cet Amour Divin , incommensurable …Depuis L’Origine des temps Anciens , Dieu a des Principes …Si Mon Peuple etc…Psaumes 107 , identique !!! … Alors ils Crièrent à L’Eternel …C’est Vrai… que la Renommée de L’ Eternel S’accroit par l’accomplissement de ses Promesses ….Restons dans la Paix , et l’intercession , pour Israël , la Ville , La Nation ou Dieu nous a placé, Nos Familles , Nos Amis, et tous ceux que la Providence nous Donne de rencontrer .Shalom , Cher Ami .Merci pour le Psaume 121…et ( Prière de Moïse Homme de Dieu Ps 90 )…et  » 91  » celui qui demeure à L’Abri du Très Haut repose à L’ombre de Tout Puissant .Alléluia !!

  2. ברוך השם אלהי ישראל גדול אמן

  3. Viviane Ludon dit :

    <>
    Que le Dieu d’Abraham d’Isaac et de Jacob dont la miséricorde et la bonté sont immenses
    Entende les prières de son peuple en ce jeûne de Tamouz,lui fasse grâce,et guérisse son pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.