Moïse, la force de la prière

Le Mur Occidental- HaKotel HaMaaravi (Photo: Haïm Ouizemann, Jérusalem 2014)

Le Mur Occidental- HaKotel HaMaaravi (Photo: Haïm Ouizemann, Jérusalem 2014)

L’homme détient-il le pouvoir de transformer le cours de son histoire? N’est-il point soumis à la force de son destin? Moïse, marchant sur la trace de ses Pères, démontre que chaque être a le pouvoir de briser les chaînes du fatalisme. Recourant à la force de la prière comme le firent Avraham, Its’ha’k et Yaakov, Moïse réussit à s’attirer la grâce de L’Eternel et retourner la volonté du Tout-Puissant.

Moïse, priant en faveur de sa sœur Myriam châtiée en raison de sa médisance à son encontre, voit sa requête exaucée par l’Eternel, puis alors même que les Hébreux sont sur le point d’entrer en Erets Canaan, Moïse implore de toute son âme l’Eternel de lui permettre à la fois le droit de pénétrer en terre promise et de la contempler:

ש«וַיִּצְעַק מֹשֶׁה אֶל-יְהוָה לֵאמֹר אֵל נָא רְפָא נָא לָהּ» (במדבר י »ב, י »ג).ש

«Et Moïse implora l’Éternel en disant: « Seigneur, oh! Guéris-la, de grâce!« » (Nombres 12, 13)

ש« «וָאֶתְחַנַּן אֶל-יְהוָה בָּעֵת הַהִוא לֵאמֹר.כד אֲדֹנָי יְהוִה אַתָּה הַחִלּוֹתָ לְהַרְאוֹת אֶת-עַבְדְּךָ אֶת-גָּדְלְךָ וְאֶת-יָדְךָ הַחֲזָקָה-אֲשֶׁר מִי-אֵל בַּשָּׁמַיִם וּבָאָרֶץ אֲשֶׁר-יַעֲשֶׂה כְמַעֲשֶׂיךָ וְכִגְבוּרֹתֶךָ.כה אֶעְבְּרָה-נָּא, וְאֶרְאֶה אֶת-הָאָרֶץ הַטּוֹבָה אֲשֶׁר בְּעֵבֶר הַיַּרְדֵּן הָהָר הַטּוֹב הַזֶּה וְהַלְּבָנֹן» (דברים ג’, כ »ג-כ »ה). ש

«J’implorai l’Éternel à cette époque, en disant: 24 « Seigneur Éternel déjà tu as rendu ton serviteur témoin de ta grandeur et de la force de ton bras; et quelle est la puissance, dans le ciel ou sur la terre, qui pourrait imiter tes œuvres et tes merveilles? 25 Ah! Laisse-moi traverser, que je voie cet heureux pays qui est au delà du Jourdain, cette belle montagne, et le Liban! »» (Deut. 3, 23-25)

ש«עֲלֵה רֹאשׁ הַפִּסְגָּה וְשָׂא עֵינֶיךָ יָמָּה וְצָפֹנָה וְתֵימָנָה וּמִזְרָחָה וּרְאֵה בְעֵינֶיךָ כִּי-לֹא תַעֲבֹר אֶת-הַיַּרְדֵּן הַזֶּה» (דברים ג’, כ »ז).

«Monte au sommet du Pisga, porte ta vue au couchant et au nord, au midi et à l’orient, et regarde de tes yeux; car tu ne passeras point ce Jourdain.» (Deut. 3, 27)

Moise, à défaut d’entrer en Erets Canaan, réussit la prouesse de «convaincre» l’Eternel de l’autoriser de contempler la terre promise. Sa prière n’est qu’a moitie exaucée. Moïse nous enseigne, même lorsque tout semble perdu, à ne jamais désespérer, à toujours croire que la prière détient le pouvoir de dépasser et de déplacer l’ordre naturel du monde!

La force de la prière ne réside point tant dans sa longueur mais dans son intensité et dans l’intention qui y est investie. En effet, la prière en faveur de Myriam ne se composant que de cinq mots ((אֵל נָא רְפָא נָא לָהּ est immédiatement exaucée. Quant à la seconde imploration, les Sages d’Israël la considèrent comme la plus longue de toutes les requêtes bibliques, et se fondant sur la règle de la guematria (le compte de chaque consonne) ils révèlent que Moïse invoqua l’Eternel près de 515 fois avant d’être exaucé (וָאֶתְחַנַּן = 515).

Cette force de prière est-elle l’apanage de grands hommes, tel Moïse qui, contemplant la face de l’Eternel, se voit exaucé? Est-il au pouvoir du commun des mortels d’accéder au niveau spirituel de Moïse?

ש«קָרוֹב יְהוָה לְכָל-קֹרְאָיו לְכֹל אֲשֶׁר יִקְרָאֻהוּ בֶאֱמֶת» (תהלים קמ »ה, י »ח).ש

«L’Eternel est proche de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’appellent avec sincérité (Vérité)» (Psaumes 145, 18)

Cette vérité constitue la juste expression intérieure du cœur s’accordant parfaitement aux paroles exprimées par la bouche. C’est l’harmonie de la bouche avec l’esprit de l’âme qui constitue la condition sine-qua non de l’acceptation de la prière par l’Eternel.

Notre travail intérieur consiste donc à faire preuve de droiture intérieure en nous interrogeant sur la véritable intention de nos prières. Prions-nous essentiellement pour satisfaire un besoin personnel, quel que puisse être sa nature (remarquons que Moïse priant pour sa propre personne devra, malgré ses innombrables mérites, prier avec une particulière ferveur afin que l’Eternel n’accomplisse finalement qu’une partie de sa demande) ou prions-nous sincèrement, par amour désintéressé, en faveur des démunis, des pauvres, de la veuve et de l’orphelin?

Puissent nos prières en faveur de nos soldats défendant corps et âme la Nation d’Israël  être exaucées et que le Mal disparaisse à jamais!

אמן כן יהי רצון……

Le pouvoir de la Prière – la Tefilah par Sara Perets
 

Si l’étude du TaNaKh vous passionne, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 Responses to Moïse, la force de la prière

  1. cathou dit :

    La prière::: Cet article me rappelle une anecdote:
    Ma fille, âgée de 8 ans, a une bonne note à l’interrogation sur les tables de multiplication. Elle rentre à la maison toute contente, m’explique la raison de sa joie et rajoute d’un ton interrogateur:  » Thomas a dit que si j’avais eu une bonne note c’est parce que j’ai fait une prière à Dieu », évidemment elle savait que sa bonne note, elle ne la devait qu’à elle, à l’heure passée à apprendre et aux quelques exigences de sa mère.

    Prière: supplique, demande
    Ce n’est pas une formule magique. Il y a 2 sortes de prières, je pense.
    La prière personnelle, qui renferme l’humain sur lui pendant un moment. Le temps de clarifier son esprit, le temps de formuler sa demande, le temps de chercher Dieu en Lui. La force de cette prière est personnelle, parfois le résultat est immédiat, parfois il est plus long à arriver. Qui peut en connaitre les raisons??? l’honnêteté, la pureté de notre demande? La capacité, la force que nous portons, de trouver une solution….
    Sans doute, en effet quand la bouche qui formule et l’âme se trouvent réellement réunies, apparaît la solution.

    La prière commune dans une assemblée. Là c’est un groupe de personnes qui s’unit dans une même demande. Le réconfort est peut être plus facile parce qu’il y a cette union.
    Le film « des hommes et des Dieux » offre un très beau passage visuel: ces moines en Algérie, entourés d’hostilités, à l’approche de l’hélicoptère représentant une menace certaine, se réunissent dans la chapelle, leur prière chantée timide et apeurée prend de plus en plus de force et de ferveur à mesure que cet hélicoptère approche jusqu’à couvrir le son de cet engin. Les moines se sont rapprochés, groupés et la force de leur prière couvre tout le reste, dégage une telle énergie, une telle force que l’hélicoptère disparaît.

    La prière appelle une action, elle ne doit pas être une simple demande extérieure et égoïste. Dans ce cas il n’y aura jamais de réponse.
    Oui la bouche et l’âme doivent s’unir créant une action.
    Comme le dit si joliment la vidéo: le monde est créé par la parole: union de la bouche et d’une volonté sans faille:: on a bien une action, une énergie qui s’impose.

    Prions, Prions, oui, chacun et tous ensemble qu’Israël trouve la Paix, mais surtout que le Hamas, les terroristes, les intégristes qui peuplent ce monde, trouvent EUX, la paix et le vrai chemin de l’Amour.

  2. Nabitz hélène dit :

    Shalom Haim
    Il est très difficile de commenter les textes qui font pleurer , quand on tente de les comprendre. Comment parler de la prière ; qui est si intime à chacun , en relation verticale avec HB et devient , horizontale lorsque l’on prie pour quelqu’un (Moïse Pour Myriam).
    J’avais lu que lorsque la prière est pour quelqu’un, Hachem l’entend Tout de suite et exauce la supplication.
    De même que le Clal Isrël est sa prunelle et qu’il le protège , la prière, ce Souffle de vie , cette Parole que l’on émet nous rapproche , nous fait ressembler à ce qu’Hachem attend de nous : Vous serez saints , parce que je suis Saint et toute la misva faite avec tout son cœur , son intériorité transperce les cieux et arrive vers l’Eternel.(Je vais reraconter une histoire connue:
    Un berger priait à sa manière , dans la journée et glorifiait l’Eternel pour les merveilles de la Nature Créée et la Splendeur du Créateur. Un Ange descendu du Ciel , va vers ce berger et décide de lui apprendre ,dans l’ordre toutes les prières avec beaucoup de détails. Notre berger essaie , mais ça lui est si difficile qu’il abandonne tout .Alors HB rediligente son ange et lui « dit »:a cause de toi je n’ai plus ses prières , et louanges et ai perdu une Ame.
    (Non qu’il ne faille se réferer à la Halakha , mais c’est pour l’idée.)

    De plus avec la prière , on se rapproche de la Kedoucha ,Secret des Lettres , et de la Thora Qu’Hachem nous a confié, pour LA GARDER . Comme le Shabbat…… malgré les tentatives des forces du mal pour détruire la Nation.
    Qu’Hachem , nous donne la force , pour s’opposer à cette déferlante de malfaisants par la Prière et l’Unité et donne a tout le Clal Israël le Courage pour supporter , et la Victoire a son peuple . AMEN
    ISRAEL HAÏ
    Toda Raba pour tout ce que tu nous transmets à travers tes cours et ton blog.++++++
    Amities

  3. abdel dit :

    Baruh aba bechem Adonail

    • Shalom Abdel,
      Seriez-vous interesse a participer a nos webinaires bibliques du mardi soir? Ces webinaires totalement gratuits sont ouverts a toutes et a tous.
      Soyez abondamment beni vous et tous les votres!
      Amities d’Israel,
      Haim O.

  4. Mani dit :

    Cher Haiim ,
    J’aime bien lorsque tu dis:  » La force de la prière ne réside point tant dans sa longueur mais dans son intensité et dans l’intention qui y est investie. »
    Ca me fait rappeler un verset dans Psaumes 34.6 :  » Quand un malheureux crie, l’Éternel entend, Et Il le sauve de toutes ses détresses. »
    Et encore Anne qui  » pria l’amertume dans l’âme et avec des pleurs dans Le Temple pour avoir un enfant « (1Samuel 1v9)
    Oui Hachem , entend et entendra encore nos cris et viendra vous délivrer de ces destructeurs …

  5. Henri Rasolofomasoandro dit :

    La prière est la respiration de l’âme. Nul ne peut être vivant spirituellement sans la prière. Ce fut le cas pour Moïse. Il parlait directement avec Hashem, face à face; pour dire qu’il n’y a pas d’intermédiaire entre lui et Hashem.

    Ceci étant dit, il y a ce silence de Hashem. Moïse l’a expérimenté. Il n’a pas été exaucé selon sa demande. C’est très dur pour le croyant, mais il faut l’admettre. C’est pour cette raison que, bien souvent, la prière du croyant renferme cette plainte « POURQUOI? ». Ce silence de Hashem rentre dans sa pédagogie de nous faire rapprocher encore plus de LUI même si nous n’avons pas tout compris.

  6. Paul Kouadio dit :

    il est nécessaire de prier tout simplement parce que Hachem NOUS A DEJA TOUT DONNE. Car ses promesses sont Oui et Amen. Malgré le fait que ses promesses ne font l’ombre d’aucun doute, nous pouvons demeurer sans rien. La prière a la force d’amener dans notre Existence, à nous ce que D.ieu nous a déjà accordé. Autrement nous n’avons rien.
    Oui, Hachem entendra nos prières et Il nous délivrera de nos ennemis. Car c’est ça promesse.
    Amen.

  7. Françoise chapon dit :

    Haim merci pour tout
    Je n ai pu accéder au commentaire sur le shabat comment faire ?
    Je commence mon étude de l’hébreu

  8. Manathan dit :

    ברוך השם אמן.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.