Le 9 Av, une leçon d’humanité

Le 9 av commémoré par notre peuple d’Israël doit éveiller en notre conscience le sens profond de notre condition d’hommes et de femmes. Quelle leçon nous enseigne le jeûne de 25 heures pratiqué en ce jour de deuil national?

Le Rouleau des Lamentations débute par le terme hébraïque : אֵיכָה (Eikhah) traduit par l’adverbe: «Comment ?» (אֵיךְ Eikh):

ש«אֵיכָה יָשְׁבָה בָדָד הָעִיר רַבָּתִי עָם הָיְתָה כְּאַלְמָנָה רַבָּתִי בַגּוֹיִם שָׂרָתִי בַּמְּדִינוֹת הָיְתָה לָמַס» (איכה א’, א’).ש

« Comment la cité naguère si populeuse est-elle restée assise solitaire? Elle, si puissante parmi les peuples, ressemble-t-elle à une veuve? Elle souveraine parmi les provinces a-t-elle été rendue tributaire?» (Lamentations 1,1).

Comment pouvons-nous imaginer que Jérusalem, un exemple de splendeur parmi les puissances du monde,  la Capitale nationale et spirituelle du peuple hébreu ait été détruite jusqu’en ses fondements par le chef d’armée de Nabuchodonosor, Nevouzaradan? (II Rois 25, 8)

Cette interrogation marquée par l’occurrence: אֵיכָה dans le Rouleau des Lamentations (2, 1; 4, 1-2) n’est point sans rappeler celle que l’Eternel adresse à Adam:

ש«וַיִּקְרָא יְהוָה אֱלֹהִים אֶל-הָאָדָם וַיֹּאמֶר לוֹ אַיֶּכָּה» (בראשית ג’, ט’).ש

«L’Éternel-Dieu appela l’homme, et lui dit: «  es-tu? »» (Gen. 3, 9).

…interrogation dérivée du terme: אֵי, «». Il  incombe donc à Israël de répondre à la question du «comment» (Jérusalem, la Ville Eternelle, a-t-elle pu sombrer dans la destruction et le chaos) par une méditation sur son état intérieur: « en es-tu, qu’as-tu fait de ta spiritualité, de ton rapport moral à Dieu?»

Le Pape François ne s’y trompera point. En effet, lors de sa première visite officielle en Israël à Yad Vashem, semble-t-il conseillé par son ami rabbin de Buenos Aires Abraham Skorka, le Pape François n’a pas manqué de prononcer ces paroles bibliques: «où es-tu ?» (אַיֶּכָּה).

«Où es-tu, homme? Où es-tu passé ?
En ce lieu, mémorial de la Shoah, nous entendons résonner cette question de Dieu : ‘Adam, où es-tu ?’.
«En cette question il y a toute la douleur du Père qui a perdu son fils.
«Le Père connaissait le risque de la liberté; il savait que le fils aurait pu se perdre… mais peut-être, pas même le Père ne pouvait imaginer une telle chute, un tel abîme !
«Ce cri : ‘‘Où te trouves-tu ?’’, ici, en face de la tragédie incommensurable de l’Holocauste, résonne comme une voix qui se perd dans un abîme sans fond…»

A l’origine de l’effondrement de civilisations comme celle de Jérusalem qui fut suivie de la tragique Diaspora réside principalement la corruption, l’iniquité sociale et le meurtre dus à l’orgueil démesuré de leurs propres dirigeants politiques et spirituels (Isaïe 1, 21).

אֵיכָה הָיְתָה לְזוֹנָה קִרְיָה נֶאֱמָנָה מְלֵאֲתִי מִשְׁפָּט צֶדֶק יָלִין בָּהּ- וְעַתָּה מְרַצְּחִים.כב כַּסְפֵּךְ הָיָה לְסִיגִים  סָבְאֵךְ»  מָהוּל בַּמָּיִם. כג שָׂרַיִךְ סוֹרְרִים וְחַבְרֵי גַּנָּבִים כֻּלּוֹ אֹהֵב שֹׁחַד וְרֹדֵף שַׁלְמֹנִים  יָתוֹם לֹא יִשְׁפֹּטוּ  וְרִיב אַלְמָנָה לֹא-יָבוֹא שאֲלֵיהֶם »(ישעיה א’, כ »א-כ »ג).ש

«Ah! Comment est-elle devenue une prostituée, la Cité fidèle? Jadis pleine de justice, c’était l’asile de la vertu, et maintenant elle est un repaire d’assassins! 22 Ton argent pur s’est changé en scories, ton vin généreux est frelaté. 23 Tes chefs sont dissolus, se font complices de voleurs; tous aiment les dons corrupteurs et courent après les gains illicites; à l’orphelin ils ne font pas justice, et le procès de la veuve n’arrive point devant eux.» (Isaïe 1, 21-23).

La question n’est plus seulement d’ordre religieux ou historique mais d’ordre éthique. Où était Dieu lors de la destruction de Jérusalem? Où était Dieu lorsque six millions de Juifs furent exterminés lors de la Shoah? Ces questions n’ont plus de sens. Répondre à cette interrogation reviendrait à ne reconnaître qu’une responsabilité infime à l’Homme, aux bourreaux de l’humanité! Où était l’homme? C’est à cette question qu’il nous faut répondre véritablement. Le Prophète Zacharie s’efforce, 40 ans avant la chute de Jérusalem, d’éveiller les consciences (Zac. 11, 1 d’après Talmud Babylone, Traité Yoma 39, b). Dieu ne manque jamais, avant d’exécuter sa sentence, de prévenir l’humanité. Où était dieu? Il n’avait de cesse d’avertir les hommes par la voix de ses prophètes… Le prophète Zacharie échoue en sa mission, ce qui revient à dire que les habitants de Jérusalem n’ont pas voulu (ou pas su) écouter la voix de Dieu, aveuglés qu’ils étaient par les exhortations des faux prophètes bien en cour. Pour ne pas avoir voulu répondre à l’appel du Prophète Zacharie, Jérusalem finit par être réduite en ruines et ses habitants, par connaître une faim atroce.

Le degré éthique d’une civilisation détermine dans une grande mesure son maintien ou sa disparition du cours de l’Histoire. Les deux interrogations bibliques (Comment [se produisit la destruction de Jérusalem]? et où [es-tu]?) ne  constituent qu’une seule et même interrogation! Aujourd’hui, ce jour de deuil n’est donc point destiné à être uniquement médité et respecté par la communauté juive mais par l’ensemble des Nations susceptibles, elles aussi, de voir un jour leur puissance décliner comme le fut jadis Israël et sa Capitale Jérusalem.

Le 9 Av, jour de contrition, de retour sur soi et de méditation, offre une magistrale leçon d’humanité.

 Visite du Pape François au Yad Vashem, lors de son voyage apostolique en Terre Sainte, du 24 au 26 mai 2014.

 

Si l’étude du TaNaKh vous passionne, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Le 9 Av, une leçon d’humanité

  1. cathou dit :

    Article très intéressant, comme toujours d’ailleurs.
    Tout d’abord Bon jeûne de Tisha beAv à tous nos Amis Juifs.
    Je viens de regarder sur wikipédia (fabuleux internet). C’est un jeûne très important, commémorant toutes les destructions qu’a connu Israël au cours de son histoire (enfin toutes je ne sais trop, mais une bonne partie)

    « Où es tu homme? » « Comment cela a pu se faire? »
    Grandes questions, Réponses encore plus importantes.
    L’homme va t’il juste chercher des excuses pour justifier sa perte, ou va t’il chercher des solutions pour réparer, reconstruire?

    Ce 9Av, ou plus laïquement ce 5 août 2014, quelques heures de trêves sont conclues entre Gaza et Israël. De ces quelques heures de trêves et de réflexions que va t’il en sortir???
    Il semblerait, d’après les médias, qu’Israël a dépassé les limites acceptables dans une guerre défensive indispensable. Israël doit donc profiter de ces qq heures pour faire le point sur son action. Les habitants de Gaza ont-ils toujours été bien informés des zones de frappe? Si non, pour quelles raisons l’information n’est-elle pas passée? Faut il se retirer simplement, ou faut-il se retirer en faisant le plus possible de prisonniers du Hamas?
    En examinant les faits avec honnêteté, sans dissimulation, sans chercher d’excuses, la réponse apparaîtra et des solutions pourront être envisagées. Parce que le souhait d’Israël est de vivre et prospérer en Paix, au détriment de personne. Et tant qu’il en sera ainsi Israël sera Grand, Fort et Uni.

    Il est évident que Gaza doit faire la même démarche. Profiter de cette trêve pour réfléchir s’il est responsable, sérieux de passer son temps à envoyer des roquettes chez son voisin, à kidnapper quelques personnes selon l’humeur, de détourner des informations …. Pour quels profits agir ainsi?? Au détriment de qui? Comment enfin avancer vers une démocratie, un état libre? Il devient de plus en plus évident que les tirs de mortier ne sont que des excuses et non des solutions.

    La France peut aussi profiter de ce temps de réflexion: pourquoi donner 11 millions d’euros à Gaza? Qui fait pression? Va t’on encore longtemps payer le terrorisme? Il est évident que ce pays pour faire face à Israël pendant 1 mois n’a aucunement besoin d’argent, alors que le travailleur français est pressuré et voit sa qualité de vie diminuer de jour en jour. Mais Gaza a besoin d’aide oui, autre que pécuniaire pour se construire enfin autrement.

    Oh oui Haïm::Beaucoup de questions et des SOLUTIONS à trouver, pour chacun de nous, pour nous TOUS.

  2. Dany-Léa Sap . dit :

    Merci cher Haim !… Mazal Tov …..C’ est une étude des plus importante !….Tout y est Si bien expliqué selon les principes Divins !…suis bouleversée ….Souvent dans l’ épreuve de nos  » Pourquoi  » ..ou..  » Pour quoi  » ?? … Ainsi nous sommes arrivés, comme au bout de nous Même …Et cette Parole de Dieu « Lamentations 3/37…m’a appris …. » Qui dira qu’une chose arrive , Sans que le Seigneur l’ait Ordonnée !!! … « …Esaïe 45 /9 « Je forme la Lumière , et je crée les ténèbres , je donne la Prospérité , et je crée l’Adversité , Moi l’Éternel je fais ces choses !….Esaïe 46/10  » Dés le commencement j’annonce ce qui doit arriver … et Esaie 48/ 8 conclu … »je savais que tu serais infidèle , Rebelle ..Hélas pour le Cœur Brisé d ‘Hachem !…..et …  » Pourquoi ce tumulte parmi les Nations !…Psaumes 2 /1 .6….Nous parle de la Souveraineté de Dieu dans sa Volonté , ses décisions …et c’est ces
    Paroles qui ont marqué ma vie , et m’ont Permis à Lâcher Prise …dans ma condition d’ Orpheline de Guerre , Désespérée , en Exil durant des Années , et Veuve Jeune , avec 4 Fils ….Dieu était là …Il est Là …et sa Grâce me suffit encore aujourd’hui , même dans mes chagrins et celui de mes Enfants , et dans ma Prière , mon Intercession pour la Paix Universelle, le Salut d’Israël , mon Peuple que j’aime Tant… Idem pour L’Âme …Comme pour la Construction / Destruction ..d’un Temple ou Tel autre sujet ..L’Éternel en est le Maître … Bien qu’il nous accorde le Libre Arbitre !….Ce qui fait notre Bonheur ou notre Malheur !….mes Amitiés en toute Simplicité …..Shalom Dans nos Cœurs à Tous …. Dany-léa .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.