La soucca de David

La soucca de la famille Ouizemann (Ashkelon, 2014)

La soucca de la famille Ouizemann (Ashkelon, 2014)

ש«בַּיּוֹם הַהוּא אָקִים אֶת-סֻכַּת דָּוִיד הַנֹּפֶלֶת וְגָדַרְתִּי אֶת-פִּרְצֵיהֶן וַהֲרִסֹתָיו אָקִים וּבְנִיתִיהָ כִּימֵי עוֹלָם» (עמוס ט’, י »א).ש

«En ce jour, je relèverai la cabane de David qui est tombée, j’en réparerai les brèches, j’en restaurerai les ruines, je la rebâtirai [solide] comme au temps jadis» (Amos 9, 11)

Le prophète Amos (8e siècle avant notre ère) prédit le relèvement de «la cabane de David». De quelle cabane de David le prophète Amos parlait-il?

Amos, prophète du royaume d’Israël au Nord, prévoit la dégénérescence du royaume de David en Juda, au Sud d’Israël (10e s. avant notre ère). Ce déclin tragique sera lourd de  conséquences aussi bien sur le plan national que religieux. En effet,  la destruction du premier Temple sonnera le glas de la souveraineté du peuple d’Israël en Erets Israël qui, contraint de partir en exil, n’y reviendra que soixante-dix ans plus tard. Comment un tel drame fut-il possible alors que Jérusalem, selon le prophète Isaïe, resplendissait sur le plan économique (Isaïe 2, 7)? De plus,  pourquoi Amos choisit-il délibérément le terme de « cabane » pour définir le royaume de David communément dénommé Maison de David (I Sam. 19, 11; II Sam. 3, 1; I Rois 12, 20, etc.)?

Le prophète Amos prévoit la chute de Jérusalem, la soucca de David,  et non point sa destruction totale:

ש«אֶפֶס כִּי לֹא הַשְׁמֵיד אַשְׁמִיד אֶת-בֵּית יַעֲקֹב נְאֻם-יְהוָה» (עמוס ט’, ח’).ש

«Toutefois je ne veux pas exterminer complètement la maison de Jacob, dit l’Eternel» (Amos 9, 8).

קָנֶה רָצוּץ לֹא יִשְׁבּוֹר וּפִשְׁתָּה כֵהָה לֹא יְכַבֶּנָּה לֶאֱמֶת יוֹצִיא מִשְׁפָּט» (ישעיהו מ »ב, ג’). ש

«Il ne brise pas le roseau rompu, il n’éteint pas la mèche qui fume encore; c’est en toute vérité qu’il proclame le droit» (Isaïe 42, 3)

La soucca, contrairement à la demeure de pierre, peut, après s’être écroulée, être relevée rapidement. Sa destruction n’est jamais totale. La fragilité de la soucca constitue, aussi paradoxal que cela puisse paraitre, sa force!

ש«אַל-תִּשְׂמְחִי אֹיַבְתִּי לִי, כִּי נָפַלְתִּי קָמְתִּי» (מיכה ז’, ח’).ש

«N’exulte pas à mon sujet, ô mon ennemie, car si je suis tombée, je me relève» (Michée 7, 8)

La richesse économique a conduit de nombreux dirigeants politiques et spirituels d’Israël à la corruption comme en témoignent les paroles d’Isaïe (1, 23). Le partage et le don fondés sur la conscience profonde que l’Eternel reste la Source exclusive de toute richesse constituent la véritable et inébranlable force d’Israël. La première soucca apparaissant dans la source biblique est celle du patriarche Abraham dans laquelle il invite généreusement tous les passants de ce monde sans aucune distinction d’origine ou/et de culture (Gen. 18 ). Abraham, homme de partage, devient source de bénédiction au même titre que l’Eternel! «Sois une bénédiction!» (Gen. 12, 2).

Toutes les Nations s’enorgueillissant de leur  puissance fondée sur une  économie supposée forte et inébranlable vont successivement s’effondrer  ne laissant place qu’à des ruines. Pour preuve: la célèbre cité de Pi-Ramsès en Egypte antique mentionnée dans la source biblique comme une des principales sources d’approvisionnement (Ex. 1, 12) déclinera et disparaîtra, ne laissant à l’humanité que le souvenir glorieux d’un passé à jamais révolu.

Quel sera le signe annonciateur du relèvement de royaume de David, comparé à une frêle soucca facilement battue par les vents d’Est qui soufflent à l’automne?

Ce signe apparaît lors du retour des fils d’Israël de l’exil de Babylone, alors que ces derniers construisent une soucca, le retour s’étant effectué en cette période:

ש«וַיַּעֲשׂוּ כָל-הַקָּהָל הַשָּׁבִים מִן-הַשְּׁבִי סֻכּוֹת וַיֵּשְׁבוּ בַסֻּכּוֹת כִּי לֹא-עָשׂוּ מִימֵי יֵשׁוּעַ בִּן-נוּן כֵּן בְּנֵי יִשְׂרָאֵל עַד הַיּוֹם הַהוּא וַתְּהִי ששִׂמְחָה גְּדוֹלָה מְאֹד» ש

«Toute la communauté de ceux qui étaient revenus de captivité établirent des cabanes et demeurèrent dans ces cabanes; aussi bien, depuis les jours de Josué, fils de Noun, jusqu’à ce jour, les enfants d’Israël n’avaient pas agi de la sorte. La joie fut donc extrêmement grande.» (Néhémie 8, 17)

La soucca témoignage du retour d'Israël en Erets Israël (©Photo: Haim Ouizemann, 2014)

La soucca témoignage du retour d’Israël en Erets Israël (©Photo: Haim Ouizemann, 2014)

La soucca témoignage du retour d'Israël en Erets Israël (©Photo: Haim Ouizemann, 2014)

La soucca témoignage du retour d’Israël en Erets Israël (©Photo: Haim Ouizemann, 2014)

Aujourd’hui encore, le peuple d’Israël, au terme de sa dispersion à travers le monde, construit des souccot, selon l’antique tradition biblique, témoignant d’une part de  son respect pour la Parole biblique et de l’autre, de son enracinement physique et spirituel en Erets Israël que l’Eternel, ainsi qu’il l’avait promis aux Patriarches, a fait refleurir avec l’aide du peuple d’Israël.

 

Bonne fête de Souccot!

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Erets Israël, Fêtes d'Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 Responses to La soucca de David

  1. Dany ...De France ! dit :

    Comme cette Parole est Riche de sens !…L’être Humain semblable à une Tente, une Cabane …Frêle , si Fragile …Ephémère …Un souffle et tout s’envole …Merci pour cette étude Haïm tellement à Propos en ces temps difficiles certes !… Cependant ..Annonciateurs de Promesses, de consolations, de rétablissements …( Amos 9/ 11 )
    …Vive L’ Eternel dans tout Israël …et Dans Nos cœurs qui attendent le Machia’h … .Maranatha !!

  2. tsionah dit :

    Excusez moi. J’ai fermé mon iPad hier soir à cause du bruit de fond, pour ne pas gêner, mais j’ai continué à suivre le we binaire sur alain. חג שמח !

    Françoise Bourhis

    >

  3. cathou dit :

    Bonnes Fêtes de Souccot à chacun de vous. Que la cabane rappelle à chaque moment de la vie la fragilité des possessions. L’humain ne possède rien, que lui-même.

  4. Paul Kouadio dit :

    Hag Soukkot à tous
    La fête de Souccot occasion de nous rappeler encore une fois que le confort de ce monde aussi grand soit il ne peut nous mettre à l’abri de tout danger. En effet l’homme est estimé non pas en fonction de ce qu’il a mais en fonction de ce qu’il est.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.