Aux Justes des Nations, Israël reconnaissant!

Lassana Bathily (Photo: Francois Guillot—AFP/Getty Images)

Lassana Bathily (Photo: Francois Guillot—AFP/Getty Images)

L’histoire  admirable de Lassana Bathily, Malien musulman âgé de 24 ans, ne peut laisser personne indifférent. Son courage et sa détermination, lors de la prise d’otages de l’HyperCacher à la Porte de Vincennes, restera gravé dans nos mémoires et nos consciences comme une rare et précieuse étincelle d’espoir inextinguible. Lassana Bathily sauve, au péril de sa vie, des hommes et des femmes condamnés à mort parce que Juifs.  Dissimulés dans une chambre froide du supermarché, quinze hommes et femmes lui doivent la vie. Son acte de bravoure témoigne ô combien que, même au tréfonds de la barbarie humaine et du désespoir, un seul homme détient une force infinie: celle de  pouvoir sauver, à lui seul, l’humanité entière.  Lassana Bathily fut un homme, là ou il n’y avait plus d’hommes. En  secourant la vie de Juifs innocents, ce héros, Juste parmi les Nations,  a su relever le visage de l’homme créé à l’image de Dieu. «Celui qui sauve une âme  sauve le monde entier» (Sanhedrin 37, a).  Comment pouvons-nous comprendre cet adage tiré du Talmud et repris tel quel par la Sourate mentionnée dans le Coran (5, 32)? La valeur d’un seul homme équivaudrait-elle à celle de toute  l’humanité entière?

ש«וַיֹּאמֶר מֶה עָשִׂיתָ קוֹל דְּמֵי אָחִיךָ צֹעֲקִים אֵלַי מִן-הָאֲדָמָה» (בראשית ד’, י’).»ש

«Dieu dit: « Qu’as-tu fait! La voix des sangs de ton frère crient jusqu’à moi, de la terre» (Gen. 4, 10).

Ce n’est point la voix du mort- comment le pourrait-il- qui crie mais ses sangs qui réclament que justice soit faite. Ces sangs («Damim, דָּמִים») versés à terre témoignent de la cruauté et de la barbarie d’une humanité perdue (Proverbes 29, 10; Ezéchiel 7, 23). Lassana Bathily, en sauvant l’honneur de l’homme, a sanctifié le principe de Vie et par là-même le Nom de Dieu à la face du monde.

Deux interprétations complémentaires l’une de l’autre viennent éclairer la portée considérable du noble geste de Lassana Bathily.

La première interprétation  enseigne que les sangs absorbés par la terre réclamant le droit à la justice constituent de fait toutes les générations futures qui ne verront jamais le jour. La seconde se fonde sur l’histoire de Joas (Yoash-  (יְהוֹאָשׁ qui, recherché par la cruelle Athalie, fut caché par  Josabeth (יְהוֹשֶבַע Yehosheva), fille du roi Joram (יוֹרָם-Yoram). Ce geste d’humanisme permettra au royaume de Juda  de survivre et de se maintenir.

ש«א וַעֲתַלְיָה אֵם אֲחַזְיָהוּ וראתה (רָאֲתָה) כִּי מֵת בְּנָהּ וַתָּקָם וַתְּאַבֵּד, אֵת כָּל-זֶרַע הַמַּמְלָכָה. ב וַתִּקַּח יְהוֹשֶׁבַע בַּת-הַמֶּלֶךְ-יוֹרָם אֲחוֹת אֲחַזְיָהוּ אֶת-יוֹאָשׁ בֶּן-אֲחַזְיָה וַתִּגְנֹב אֹתוֹ מִתּוֹךְ בְּנֵי-הַמֶּלֶךְ הממותתים (הַמּוּמָתִים) אֹתוֹ וְאֶת-מֵינִקְתּוֹ בַּחֲדַר הַמִּטּוֹת וַיַּסְתִּרוּ אֹתוֹ מִפְּנֵי עֲתַלְיָהוּ וְלֹא הוּמָת. ג וַיְהִי אִתָּהּ בֵּית יְהוָה מִתְחַבֵּא שֵׁשׁ שָׁנִים» (מלכים ב’, י »א, א’-ג’).ש

«1 Athalie, mère d’Achazia, voyant son fils mort, se mit à exterminer toute la race royale. 2 Mais Josabeth, fille du roi Joram et sœur d’Achazia, se saisit de Joas, fils d’Achazia, l’arracha furtivement d’entre les fils du roi, qui avaient été mis à mort, l’installa, lui et sa nourrice, dans la chambre des lits. On le déroba aux regards d’Athalie, et ainsi il échappa à la mort. 3 Il resta avec elle dans le temple de l’Eternel, se tenant caché pendant six ans, tandis qu’Athalie régnait sur le pays» (II Rois 11: 1-3)

Alors que Pharaon tente d’éradiquer toute trace d’Israël, le nouveau-né Moïse est, ironie de l’Histoire, recueilli par sa propre fille (Ex. 2, 5-9). Celle-ci, reconnue comme la première Juste des Nations du TaNaKh pour avoir adopté cet enfant hébreu, permettra finalement la délivrance d’un peuple entier, Israël. Lassana Bathily, de confession musulmane comme le terroriste qui assassina quatre hommes parce que Juifs a, sur l’exemple de la fille de Pharaon, agi par pur humanisme et altruisme.

Pourquoi, donc, ne pas envisager sérieusement l’octroi de l’insigne honneur de Juste des Nations, la plus haute distinction d’Israël (‘Hasid Ummot Ha-‘Olam) à Lassana Bathily?

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Erets Israël, TaNaKh et Droits de l'Homme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 Responses to Aux Justes des Nations, Israël reconnaissant!

  1. Am Bourhis dit :

    Comme quoi, il ne faut pas toujours désespérer de l.humanité.Des Hommes existent encore, et savent se dresser face à l’adversité.

  2. shmouël zandvliet dit :

    Ce qui m’interpelle assez est le fait que ce musulman justement etait employe dans un super. « cacher ».
    Employe donc non seuleme t pas des juifs mais des religieux.
    Cet homme etait il en guillour?.est cw le fait de connaitre des juifs de pret…
    son geste est humain et beau.

  3. pasquier dit :

    Bel exemple qui nous invite à ne pas nous soumettre à la tentation de la désespérance

  4. Oriahne dit :

    « Qui sauve un Homme sauve un Monde » … Shindler est lui aussi enterré dans l’allée des Justes en Israël. Ce jeune Homme aussi courageux qu’inspiré en fait aussi partie . Je reste convaincue que la
    Part de lumière que nous portons en chacun de nous finira par triompher de la part d’ombre. Nous sommes arrivés à la fin d’un Monde et d’un système basé sur le Pouvoir et la domination, l’argent et la dislocation des familles et des valeurs. Un nouveau monde est en route amorçant l’arrivée de Mashiar et en cela nous sommes tous des Mashiar; il m’arrive d’ailleurs quelquefois d’imaginer que Mashiar c’est nous, ce sont tout ces guerriers de la lumière en marche et porteurs d’Amour infini à l’image d’Ashem et de Respect infini de la Vie. Oriahne.

  5. raphael Elias dit :

    On peut être fille de Pharaon , Fille de Roi , industriel averti , ou simple employé d’une superette , et posséder la même noblesse et grandeur d’âme pour agir avec promptitude dans l’action et prendre la décision de sauver des vies humaines au risque de perdre la sienne . Oui , Lassana Bathily a fait humblement ce qu’il fallait faire pour mériter d’être nommé « Juste parmi les Nations ». Merci pour lui .
    Raphael

  6. cathou dit :

    Être humain, tout simplement. Laisser parler son coeur.
    C’est ce qu’a fait Lassana Bathily. Il a fait ce qu’il pensait bien sans se préoccuper de savoir s’il réussirait. En toute humilité.
    A l’heure où certains gouvernants viennent nous parler de ghettos français, qui généreraient des fanatiques, cet homme vient de la banlieue soit disant ghetto. Il a profité de l’école laïque gratuite, d’accès aux soins sans doute gratuits, et des copains douteux comme tous les autres, mais sans doute ses parents lui ont ils appris l’Amour, le Respect, la Dignité…. Toutes ces petites choses qui rendent un homme fort.
    J’ai été très fière en voyant la cérémonie de naturalisation française. La France donne un avenir à des gens qui dans leur pays n’en n’ont aucun. Merci Haïm, Merci Monsieur Bathily. .

  7. Ce qu’a fait Lassana Bathily, sauver des personnes attaquées parce qu’elles étaient juives, se devait d’être salué, vous avez eu raison de le faire.
    Au delà de son courage qu’il faut louer, il faut souligner cet amour pour l’être humain d’un musulman, qui ne fait aucune différence entre juifs, musulmans et chrétiens.
    Nous devons tous contribuer à ce que cet amour se répande.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.