Pourim, l’épreuve de l’unité d’Israël

Pourim, la force de l'union

Pourim, la force de l’union

Ce jeudi 5 mars, l’ensemble d’Israël commémorera la fête de Pourim retraçant l’histoire d’Haman qui, marchant sur les traces de ses ancêtres Amalek  (Ex. 17: 8) et Agag (I Sam. 15) tente d’éradiquer totalement le nom d’Israël. Prônant la «solution finale»  pour le peuple d’Israël, Haman s’adresse au roi Assuérus et lui tient ces propos:

ש«וַיֹּאמֶר הָמָן לַמֶּלֶךְ אֲחַשְׁוֵרוֹשׁ יֶשְׁנוֹ עַם-אֶחָד מְפֻזָּר וּמְפֹרָד בֵּין הָעַמִּים בְּכֹל מְדִינוֹת מַלְכוּתֶךָ; וְדָתֵיהֶם שֹׁנוֹת מִכָּל-עָם וְאֶת-דָּתֵי הַמֶּלֶךְ אֵינָם עֹשִׂים וְלַמֶּלֶךְ אֵין-שֹׁוֶה לְהַנִּיחָם» (אסתר ג’, ח’) ש

«Puis Haman dit au roi Assuérus: « Il est un peuple éparpillé, divisé parmi les peuples dans toutes les provinces de ton royaume; ces gens ont des lois qui diffèrent de celles de toute autre nation; quant aux lois du roi, ils ne les observent point: il n’est donc pas de l’intérêt du roi de les conserver» (Esther 3: 8).

Le terme «עַם-אֶחָד» employé par Haman, traduit généralement par «un peuple», peut être compris dans le sens de «peuple Un». Israël constitue dans l’Histoire de l’Humanité «un peuple uni», «un peuple  particulier». Cette singularité d’Israël se fonde sur sa foi inébranlable en Un seul et unique Dieu (Deutéronome 6: 4). Haman, s’adressant au roi Assuérus, requiert de ce dernier l’application de son arrêt de destruction totale d’Israël, de Shoah sur la base de cette  particularité cultuelle et spirituelle de ce dernier.

Ainsi, le secret de la pérennité d’Israël réside essentiellement dans son unicité et unité cultuelle. Le don des Tables de l’Alliance au Mont Sinaï est rendu possible en raison de la profonde unité unissant tous les membres du peuple d’Israël. La source biblique, relatant la présence du peuple hébreu plantant ses tentes au pied du mont Sinaï, après avoir mentionné une série de verbes conjugués au pluriel, cite le verbe  «camper» au singulier mettant ainsi l’accent sur l’unité liant les fils d’Israël:

«וַיִּחַן-שָׁם יִשְׂרָאֵל נֶגֶד הָהָר»

 «Israël y [désert du Sinaï] campa en face de la montagne.» (Exode 19: 2)

Rashi, le célèbre commentateur du Moyen- âge, interprète ainsi ce verset: «Comme un seul homme, d’un seul cœur».

Amalek, principal ennemi d’Israël et ancêtre d’Haman, fait brutalement irruption sur l’arrière des Hébreux dans leurs pérégrinations sur la Terre Promise. Or, «Amalek» a en hébreu la même valeur numérique que le mot «doute». Amalek n’a pu surgir ainsi de nulle part que par l’affaiblissement de la foi des Hébreux en l’Eternel, malgré tous les miracles dont ils ont été l’objet:

ש«וַיִּקְרָא שֵׁם הַמָּקוֹם מַסָּה וּמְרִיבָה: עַל-רִיב בְּנֵי יִשְׂרָאֵל וְעַל נַסֹּתָם אֶת-יְהוָה לֵאמֹר הֲיֵשׁ יְהוָה בְּקִרְבֵּנוּ אִם-אָיִן. ח וַיָּבֹא, עֲמָלֵק וַיִּלָּחֶם עִם-יִשְׂרָאֵל בִּרְפִידִם» (שמות י »ז, ז’-ח’).ש

«On appela ce lieu Massa et Meriba, à cause de la querelle des enfants d’Israël et parce qu’ils avaient tenté l’Éternel en disant: « Nous verrons si l’Éternel est avec nous ou non?! » 8 Amalec survint et attaqua Israël à Refidim.» (Exode 17: 7-8)

Le nom propre du lieu «Refidim», ayant pour racine R. Ph. D. (ר.פ.ד) signifiant «faible», est à rapprocher de la racine hébraïque «diviser» ( פ. ר.ד. / P. R. D) employée par Haman comme chef d’accusation contre les Juifs du royaume d’Assuérus:

ש«עַם-אֶחָד מְפֻזָּר וּמְפֹרָד» (אסתר ג’, ח’)ש

«…un peuple éparpillé, divisé» (Esther 3, 8)

Ainsi, alors qu’Haman cherche à accentuer la dispersion des Juifs et leur manque de cohésion, selon le principe bien connu qu’il faut «diviser pour mieux régner», Esther cherche, au contraire, à s’appuyer sur l’unité du peuple juif. Aussi demande-t-elle à Mordekhaï de rassembler tous les Juifs de Suse pour que sa propre mission de faire changer d’avis le roi Assuérus réussisse, s’appuyant sur le jeûne et la prière de tous réunis en un même cœur. .

ש«לֵךְ כְּנוֹס אֶת-כָּל-הַיְּהוּדִים הַנִּמְצְאִים בְּשׁוּשָׁן וְצוּמוּ עָלַי וְאַל-תֹּאכְלוּ וְאַל-תִּשְׁתּוּ שְׁלֹשֶׁת יָמִים לַיְלָה וָיוֹם גַּם-אֲנִי וְנַעֲרֹתַי אָצוּם כֵּן וּבְכֵן אָבוֹא אֶל-הַמֶּלֶךְ…» (אסתר ד’, ט »ז) ש

«Va rassembler tous les juifs présents à Suse, et jeûnez à mon intention; ne mangez ni ne buvez pendant trois jours ni jour ni nuit moi aussi avec mes suivantes, je jeûnerai de la même façon. Et puis je me présenterai au roi…» (Esther 4: 16).

Certains dirigeants spirituels influents dans la communauté chrétienne se fondent sur l’exemple offert par Esther d’unir l’ensemble d’Israël pour renforcer les chrétiens et les juifs menacés de mort.

Ainsi le pasteur Luc Henrist invite-t-il tous les chrétiens à s’associer sur une base volontariste au jeûne d’Esther ce mardi 3 mars. Ce geste noble que nous nous devons de saluer est, plus que tout autre commentaire, à même de rapprocher nos deux communautés respectives face aux forces obscures qu’incarne Amalek.

« Les juifs et les chrétiens sont menacés d’extermination dans plusieurs pays https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/ et nous ne pouvons pas rester indifférents à leur sort et à leurs souffrances. Je vous invite donc à jeûner le mercredi 4 mars (en sautant au moins un repas ce jour-là et en consacrant ce temps à la prière d’intercession).

Croyons que, comme du temps d’Esther, Dieu entendra nos prières et qu’Il interviendra. Nous n’organisons pas de rassemblement. Chacun prendra position là où il/elle se trouve devant Dieu.

Comme Esther, présentons-nous individuellement devant le «Roi», le «Roi des rois» et intercédons».

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:

hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Cordial shalom d’Israël,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Fêtes d'Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 Responses to Pourim, l’épreuve de l’unité d’Israël

  1. Dany...de Narbonne dit :

    Merci Haïm Pour cette étude de Pourim !… Amitiés …Shavoua Tov Lekoulam ! …. Oui Bonne Semaine à tous …Chalom…Allégresse dans nos Cœurs ! …Toda Rabba Hachem … Toi seul est Capable….Dans ces temps difficiles de Changer le Mal en Bien !….Amen

  2. LES ERREURS D’AMALEK ET CES DESCENDANTS
    Haman utilise le mot ( ישנו) du verbe ( LISHON )c.a.d DORMIR. Il a oublié que celui qui garde Israel ne s’endort ni ne sommeille.PS;121,4 ( Hiné lo yanoum velo yichan chomer yisrael.) Haman voit aussi ds le meme mot ( ישון) (yichoun);VIEILLISSEMENT. Une autre erreur, ISRAEL est doté d’un processus de renouvellement comme un AIGLE ( isaie;40,31),bien sur ISRAEL aussi vieillira mais il ne diparaitra pas comme tous les peuples d’autrefois,c’est à cause du respect et de l’alliance de ces ancetres AVRAHAM,ITSCHAK ET YAAKOV.
    DORMIR ET VIEILLIR; C’est l’expression de la FAIBLESSE. JESUS ( YECHOUA ) nous enseigne à travers son serviteur PAUL (2corinthiens 12,9) la puissance de Dieu s’accomplit ds la faiblesse.
    La mission d’HAMAN est d’accomplir le mauvais dessein d’AMALEK celui d’exterminer tous les Juifs et les Chretiens afin d’atteindre tte l’humanité et de rester seul au monde .Mais HAKADOSH BARUKH HOU,dit; le souvenir d’AMALEK sera effacé sur la terre.( Timré zekher et amalek)

    REVENIR A LA SOURCE ( חזר לישנו )
    ___________________________________
    En JESUS ( YECHOUA ) nous sommes greffés,unis et collés avec ISRAEL ,Paul dit;Dieu a-t-il rejeté son peuple ?. Loin de là car moi aussi je suis Israelite de la postérité d’Abraham de la tribu de Benjamin.Dieu n’a point rejeté son peuple qu’il a connu d’avance..Rm;11,1.
    L’EGLISE DE JESUS ( YECHOUA ) est le TREZIEME TRIBU D’ISRAEL. Le chiffre 13= AMOUR ET UNITE.
    HAMAN C’EST L’ESPRIT DE RELIGIOSITE OU DIVISION
    _____________________________________________
    ESTHER demande a Mordekhai de  » RASSEMBLER » .JESUS nous envoi d’aller preché la bonne nouvelle d’AMOUR ET L’UNITE. Toute personne qui aime et s’unit à JESUS ipso facto ,le peuple d’ISRAEL devient son peuple et le Dieu d’ISRAEL son Dieu.( ref; RUTH ET NAOMI ).Sans complexe d’INFERIORITE NI DE SUPERIORITE. Malgré nos differences temporaires,chacun a sa mission devant HASHEM.
    Qu’HASHEM nous benisse tous et une graçe particuliere à son serviteur HAIM dans sa mission AMEN. ברוך השם בישוע המשיח. עם ישראל חי.

  3. Nabitz hélène dit :

    Shalom Haïm et chavoua tov
    D’abord un très grand merci pour les études que tu soumets et qui engendrent un cheminement qui nous accompagne ….
    Pourim, l’épreuve de l’unité d’Isräel
    Et l’Histoire se répète avec , à chaque générations des Amalek qui sont autant animés de desseins destructeurs. Amman croyait avoir bien choisi son mois : Adar à la mort de MoÏse , mais c’était aussi le jour de sa naissance et il n’apparait pas du tout ,( très caché)
    Esther (signifiant voilé) et en grec étoile , aussi aura la force et l’energie de rassembler le peuple avec le jeune et la prière et se rapprocher comme une seule Ame , de l’Eternel. Cette unité des corps , des cœurs, des âmes, en un peuple , Un, en face de l’Eternel : UN., a ramené la présence cachée de l’Eternel , au milieu de son peuple
    Le POUR (leSort ) peut s’exprimer et accomplir ce miracle caché et inverser les mauvais décrets, dans la Joie profonde et reconnaissante de tout ses bienfaits quotidiens , de ce que Hachem nous donne et ne nous donne pas et comme dans la prière de remerciements , dire :
    Merci Hachem de pouvoir te dire merci.
    Pourim Sameah
    Très amicalement.
    Helene Nabitz

    • Shalom Helene,
      Merci infiniment pour ce tres beau commentaire qui demontre o combien la Providence prend soin de son peuple Israel. Si le miracle fait, certes. parti integrante de l’histoire d’Israel, l’Eternel requiert toutefois que nous agissions afin de meriter Ses faveurs. Puissent celles-ci a jamais t’accompagner ! Avec toute mes fraternelles amities d’israel! h.o.

  4. Ping : Pourim, l’épreuve de l’unité d’Israël et pour le renfort des chrétiens et des juifs menacés de mort | Europe Israël news

  5. cathou dit :

    Mercredi 4 mars 2015: je m’associe par la pensée, la prière et un léger jeûne à nos Frères Juifs.
    Le Christianisme ne renouvelle pas l’alliance des humains avec Dieu, du moins pas l’Alliance juive avec Dieu. Le Christianisme est une Alliance nouvelle, autre, différente. L’Alliance des chrétiens avec le Dieu biblique, Alliance fondée sur une histoire différente du peuple hébreu.
    Malgré ces différences, une bonne partie des racines vient du récit biblique, puisque Jésus était, est et sera toujours Juif.
    Si juifs et chrétiens, nous sommes particulièrement liés, je rappelle que toutes les religions sont toutes reliées entre elles. Qu’elles soient d’Occident ou d’Orient elles prennent toutes racines dans la même Terre et se tournent toutes vers le même Ciel.
    Quand un d’entre nous est menacé…. nous sommes tous menacés!
    En ce jour soyons tous UN!

    • Shalom Cathou,
      Un tres grand merci a toi d’etre si solidaire de notre histoire et si proche de notre souffrance. C’est l’Alliance conclue avec les Patriarches d’israel qui relie, sans aucun doute, nos deux communautes. J’adhere totalement a ta reflexion relative a l’unite du genre humain. Toucher a un homme, c’est toucher a l’humanite toute entiere. Avec toute notre plus profonde amitie Cathou a toi et a tous les tiens! h.o.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.