Parashat VaYshla’h: Jacob, l’épreuve du défi

 

"Jacob lutte contre l'ange" Rembrandt

« Jacob lutte contre l’ange » Rembrandt

Jacob, après le passage du fleuve Yabok,  se voit contraint de mener une âpre lutte contre «l’homme»  qui lui apparaît dans la nuit de l’exil. A l’issue de ce combat nocturne, Jacob jouit d’une nouvelle  bénédiction:

ש«וַיֹּאמֶר לֹא יַעֲקֹב יֵאָמֵר עוֹד שִׁמְךָ כִּי אִם-יִשְׂרָאֵל כִּי שָׂרִיתָ עִם אֱלֹהִים וְעִם-אֲנָשִׁים וַתּוּכָל». (בראשית ל »ב, כ »ט). ש

«Il (l’homme de la nuit) reprit: « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël; car tu as jouté contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. »» (Gen. 32: 29)[1]

Le nom de Jacob-Yaakov devenu Israël exprime non seulement la victoire sur les forces déterministes du monde extérieur mais témoigne aussi et surtout d’une véritable et profonde transformation intérieure.  C’est probablement celle-ci qui déterminera la pérennité d’Israël comme peuple. Le nom Israël se compose des trois radicales hébraïques: שרו (ה) – S. R. Y (ou H) signifiant « lutter, vaincre » (Osée 12: 4). A cette interprétation classique du nom d’Israël s’ajoute celle fondée sur la racine: S.R.R. (ש. ר.ר.) ou S. O. R. (ש. ו. ר.) signifiant « regarder attentivement, contempler »:

ש«וַיָּשַׂר אֶל-מַלְאָךְ וַיֻּכָל בָּכָה וַיִּתְחַנֶּן-לוֹ בֵּית-אֵל יִמְצָאֶנּוּ וְשָׁם יְדַבֵּר עִמָּנוּ» (הושע י »ב, ה’).ש

«Il fit face à un ange et fut vainqueur, et celui-ci pleura et demanda grâce: il devait le retrouver à Béthel, et là, il parla en notre faveur« (Osée 12: 5)

À l’idée de se confronter à son propre frère (Gen. 32: 8), Jacob va dominer la peur qui l’étreint. Le mérite de Jacob réside dans sa faculté de faire face aux nombreux défis avec lesquels il se trouve face-à-face dans le but de surmonter chacun d’entre eux. L’histoire de Jacob devient dorénavant l’Histoire d’Israël!

Que d’épreuves! Jacob fuit la haine de son frère Esaü (Gen. 27: 43), tombe sous le coup du  mensonge de Lavan (Gen. 31: 41-42 ) et subit la douleur du viol de sa fille Dina (Gen. 34: 5).

Jacob  en recherche perpétuelle de repos et de silence intérieur devra finalement répondre à l’appel de sa vocation. Il ne peut point espérer trouver la sérénité car il se doit en tant que troisième Patriarche de relever les épreuves de l’Histoire afin de préparer la voie aux générations futures.

L’épreuve n’a de dessein que de renforcer Israël. Ainsi le cruel décret de Pharaon visant à décimer les Hébreux aura pour conséquence d’agrandir leur nombre (Exode 1: 12).

Les ennemis d’Israël constituent l’instrument divin par lequel la gloire d’Israël et le Nom de l’Eternel resplendissent dans la Création.

ש«הוֹרֵנִי יְהוָה דַּרְכֶּךָ וּנְחֵנִי בְּאֹרַח מִישׁוֹר לְמַעַן שׁוֹרְרָי » (תהילים כ »ז, י »א).ש

«Guide-moi, Eternel, dans tes voies, dirige-moi dans le droit chemin, à cause de ceux qui me regardent de travers. » (Psaumes 27: 11)

Les tourments douloureux de l’Histoire révèlent la droiture du peuple de l’Eternel, Israël.

[1] Parashat VaYshla’h: Genèse 32: 4- 36: 43

Je vous invite à rejoindre le nouveau projet « Questions sur la Parashat HaShavoua» et à  nous faire part de votre interprétation.


Questions sur la Parashat VaYshla’h. Ce projet a pour dessein de mieux faire connaitre la source biblique. Des questions bibliques sont proposées. Vos réponses sont les bienvenues.

Shabbat shalom!

Avec toute mon amitié,

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:
hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Haïm Ouizemann

 

Ce contenu a été publié dans Erets Israël, Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 Responses to Parashat VaYshla’h: Jacob, l’épreuve du défi

  1. Manus Marc dit :

    Bonjour Haim,je me pose la question de savoir comment il faut faire pour participer a vos études .
    Merci .Shalom de Biarritz

    • Shalom Marc,
      Je tiens tout d’abord a vous remercier de l’interet que vous portez a notre etude biblique. Je vous invite a vous inscrire a la lettre hebdomadaire afin de ne pas manquer l’article de la semaine. De plus, je vous enverrai une invitation a participer tous les 15 jours a notre webinaire biblique ( gratuit). Le prochain aura lieu le 8 decembre. Nous etudierons, a l’occasion de la fete de Hanoucca, la symbolique de l’huile dans la Bible.
      Bienvenue a vous!
      Avec toutes mes amities d’Israel,
      Haim

  2. christophe dit :

    Shalom Mr Ouizemann,
    Peut-on dire aussi que les trois premières lettres du nom Israël (yod, shin, resh) veulent dire droiture, intégrité, d’ou Israêl: intégrité de D.ieu.
    Merci

    • Shalom Christophe, vous avez tout a fait raison de mentionner ces trois lettres comme signifiant « droit ». « integre ». Israel signifie, entre autres, le peuple de l’integrite ou bien le peuple dont l’action, et les paroles sont toujours dirigees vers l’Eternel. Toda rabba! Shavoua tov, Avec toutes mes amities, h.o.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.