Une journée à Jérusalem

Village de At-Tur (Jérusalem) (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Village de At-Tur (Jérusalem) (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

ש«כִּי-רָצוּ עֲבָדֶיךָ אֶת-אֲבָנֶיהָ וְאֶת-עֲפָרָהּ יְחֹנֵנוּ» (תהלים קבת טו).ש

«Car tes serviteurs affectionnent ses pierres, et ils chérissent jusqu’à sa poussière» (Psaume 102, 15)

Myriam et moi-même vous emmenons pour une journée inoubliable au cœur de l’Histoire juive, Jérusalem.

 Au nord-est de la Vieille Ville, entre l’Université hébraïque de Jérusalem et la Cité de David (Ir David),  non loin du Mont des Oliviers, s’étend la Vallée de Tzourim (Emek Tsourim, plus connue sous le nom de vallée du Cédron). En ce lieu pastoral, à l’écart du bruit citadin se dresse une immense tente  où, depuis 2004,  le grand public est invité, sous l’autorité expérimentée  d’archéologues de renom, à participer aux recherches de trésors datant du Premier et second Temple.

 

 

Chaque pierre et chaque grain de sable systématiquement passés au tamis font resurgir près de 3000 ans d’histoire d’Israël et des Nations. Le but de cette initiative est de révéler  la riche histoire politique et spirituelle du peuple hébreu sur le Mont du Temple mais aussi celle des Nations qui tentèrent depuis l’époque du Premier Temple (-10e siècle avant notre ère) jusqu’à nos jours de s’emparer par la force ou par l’esprit de l’identité hébraïque d’Israël. Ces restes  archéologiques fort endommagés que le Waqf, l’autorité administrative islamique présente sur le Mont du Temple, tente de briser et de faire disparaitre, proviennent directement du lieu le plus saint du peuple d’Israël.

Restes brisés du Mont du Temple (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Restes brisés du Mont du Temple (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

© Décembre 2015 Haïm Ouizemann

© Décembre 2015 Haïm Ouizemann

Ces fouilles auxquelles nous avons eu l’honneur de participer ont pour dessein de sauver non seulement l’Histoire d’Israël mais aussi de démontrer, au-delà de la volonté préméditée du Waqf d’éradiquer toute identité juive de Jérusalem, qu’Israël, fidèle à ses origines, s’efforce, jour après jour, de rétablir la vérité historique.

 

 

 

 

 

 

Mosaïque de verre (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Mosaïque de verre (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann

 

La Cité de David

Après ces fouilles dans la Vallée de Tsourim, Myriam et moi-même nous dirigeons à grands pas vers la Cité de David où nous attend une nouvelle aventure.

La Cité de David, aujourd'hui le village de Silouan (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

La Cité de David, aujourd’hui le village de Silouan (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Nous partons à la rencontre des restes du Palais du roi David, ceux de l’enceinte fortifiée (l’Acra) érigée par le roi Antiochus Epiphane.

Murailles du Palais du roi David (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Murailles du Palais du roi David (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Enceinte fortifiée (l'Acra) érigée par le roi Antiochus Epiphane (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Enceinte fortifiée (l’Acra) érigée par le roi Antiochus Epiphane (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Enceinte fortifiée (l'Acra) érigée par le roi Antiochus Epiphane (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Enceinte fortifiée (l’Acra) érigée par le roi Antiochus Epiphane (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Puis nous nous engouffrons dans l’étroit  tunnel construit par Hérode par lequel les eaux de Jérusalem, s’accumulant dans la zone du Temple,  s’écoulaient librement vers la Cité de David.

 Tunnel Hérodien (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Tunnel Hérodien (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Partie souterraine du Kotel (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Partie souterraine du Kotel (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

A l’issue de ce voyage souterrain, nous ressurgissons au niveau de la «rue de la Vallée», partie intégrante de la vallée du Tyropœôn située dans la partie Sud-est du Kotel.

«rue de la Vallée», partie intégrante de la vallée du Tyropœôn (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

«rue de la Vallée», partie intégrante de la vallée du Tyropœôn (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Partie Sud-est du Kotel (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Partie Sud-est du Kotel (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

Allumage de la cinquième lumière de Hanoucca.

Le soir venu, nous participons à l’allumage de la cinquième lumière de Hanoucca en face du Kotel.

La victoire de la lumière sur l'obscurité (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

La victoire de la lumière sur l’obscurité (© Décembre 2015 Haïm Ouizemann)

La victoire d’Israël est avant tout celle de la mémoire et de l’amour que nous portons aux pierres et à la lumière de Jérusalem. Jérusalem porte Israël tout autant qu’Israël porte Jérusalem, le cœur éternel et indivisible de la Nation juive.

ש«אִם-אֶשְׁכָּחֵךְ יְרוּשָׁלִָם תִּשְׁכַּח יְמִינִי» (תהלים קלז, ה’).ש

«Si je t’oublie jamais, Jérusalem, que ma droite m’oublie!» (Psaumes 137, 5)

Nous invitons chacune et chacun à participer activement au renouveau de l’identité juive en montant à Jérusalem afin d’y découvrir la lumière d’Israël et l’éclat infini de la présence divine qui ne cesse d’y briller.

Avec toute mon amitié,

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:
hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Haïm Ouizemann

 

 

Ce contenu a été publié dans Erets Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 Responses to Une journée à Jérusalem

  1. Misen Annette dit :

    Magnifiques moments que vous avez du passer !!!! Merci de nous les avoir partagés.

  2. Shalom Silvia, toda rabba! En esperant te voir parmi nous un jour prochain en Israel. Amities

  3. Shalom Silvia, en esperant te voir un jour prochain avec nous en Israel. Toda rabba! Amities

  4. Simha josiane Maman dit :

    Chaque pierre à une histoire et çe paix est très riche …. De valeurs

  5. hilde.33@telenet.be dit :

    très beau, émouvant. merci.

  6. Gritti Francis dit :

    Shalom Haïm & Myriam. Vous le savez, l’an prochain à Jérusalem…. Et à chaque fois, l’émotion est intacte, incomparable, quand on voyage, c’est… à l’étranger ! Mais pas à Jérusalem ; visite chez soi, en soi.
    Bien à vous.

  7. Tattagan dit :

    E absolument magnifiques Haim ces photos qui nous font voyager et rêver. Pour ma part je ne me lasserai jamaisde voir ces images qui je dois l’avouer, me donnent bcp d’emotion. Cela fait chaud au coeur de voir tous ces vestiges du temps de David. Quell grâce d avoir retrouver tout ce passé si precieux pour le peulple juifs et pour les rachetés de par les nations.
    Si personnellement, tu peux m’en envoyer d’autres, ce serait pour moi un immense cadeau qui n’a pasde prix. Merci encore a ta charmante épouse d’être ce qu elle est, par la grâce d Adonai.
    Soyez richement benis et fortifiés par son amour et son excellence.

  8. Giordanella dit :

    C’est magnifique. Quel bonheur d’être au coeur de la Bible. « Si je t’oublie Jérusalem… » Je me transporte en esprit en Israël et là, au « lieu que l’Éternel a choisi pour y résider » ou bien « le lieu où je te rencontrerai ». Les émotions s’entrechoquent et je me dis que si les choses qui concernent la terre nous émeuvent tant, qu’en sera-t-il quand nous nous retrouverons dans la Jérusalem céleste. Merci Haïm de partager ces moments. Merci à D.ieu qui a tenu ses promesses. La présence des enfants de Jacob en Erets Israël n’est pas un seul évènement historique. Que Dieu soit Béni!

  9. Elinor dit :

    Bravo, d’une chrétienne amoureuse d’Israël.

  10. cathou dit :

    Superbes photos, superbe reportage, MERCI!!!

  11. AGELAS-BITOR dit :

    Merci Haim et Myriam de nous faire partager tout cela, j’apprécie, je penses qu’un jour j’aurai l’opportunité de visiter. Shalom

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.