Parashat VaYehi, Israël le peuple du futur

Jacob bénissant ses fils

Jacob bénissant ses fils

Ce shabbat, nous achevons la lecture de la dernière péricope du Livre de la Genèse.

Le Patriarche Jacob, sur le point de rendre l’âme, de retourner vers ses Pères, convoque l’ensemble de ses fils:

ש «וַיִּקְרָא יַעֲקֹב אֶל-בָּנָיו וַיֹּאמֶר הֵאָסְפוּ…» (בראשית מט, א).ש

«Jacob fit venir ses fils et il dit: Rassemblez-vous…» (Gen. 49: 1)

Pourquoi Jacob aspire-t-il tant à réunir ses enfants en une seule et même assemblée?

ש«וְאַגִּידָה לָכֶם אֵת אֲשֶׁר-יִקְרָא אֶתְכֶם בְּאַחֲרִית הַיָּמִים» (בראשית מט, א).ש

«…je veux vous révéler ce qui vous arrivera dans la suite des jours.» (Gen. 49: 1)[1]

Le Patriarche Jacob, sur le point de révéler le futur du peuple hébreu, se voit brusquement contraint d’y renoncer. Les paroles du troisième Patriarche, qui auraient pu ouvrir sur l’avènement de la rédemption  et ainsi réconforter la famille d’Israël, lui sont retirées par l’Eternel (Pessa‘him 56, a, Beréchith raba 98, 2). Les Sages d’Israël enseignent à partir de cet épisode énigmatique que nul, puisse-t-il être le plus grand des Prophètes,  ne détient le droit de prédire les événements qui prévaudront dans le futur.

Pourquoi la prédiction du  futur constitue-t-elle une grave interdiction?

L’exemple du roi Ezéchias (חזקיהו-HiZKYaHOu) permet d’éclairer cette difficile interrogation:

Le roi Ezéchias, doué de la faculté de prédiction, accède à la vision selon laquelle ses futurs enfants Menashé (II Rois 21: 6-16) et Revishka, destinés à devenir de mauvais bergers d’Israël, s’adonneront au culte des faux dieux. Ezéchias se refuse, alors, d’accomplir l’injonction divine de procréation (PeROu OuRVOu: Gen. 1: 22) afin de ne point engendrer une descendance corrompue. Mais, condamné à périr en raison de son refus, Ezéchias requiert du prophète Isaïe la main de HefTsiBah,  la fille de ce dernier, dans l’espoir que cette union forcée l’épargnera du mal de ses deux fils. (Cf. Traité Bera’Hot 10: a).

«בֶּן-שְׁתֵּים עֶשְׂרֵה שָׁנָה מְנַשֶּׁה בְמָלְכוֹ וַחֲמִשִּׁים וְחָמֵשׁ שָׁנָה מָלַךְ בִּירוּשָׁלִָם וְשֵׁם אִמּוֹ חֶפְצִי-בָהּ» (מלכים ב, כא, א).ש

«Manassé avait douze ans en montant sur le trône, et il régna cinquante-cinq ans à Jérusalem; sa mère s’appelait HeftsiBah» (II Rois 21: 1).

Capturé par les troupes de Nabuchodonosor et déporté à Babylone (II Chroniques 33: 15-16), le roi Menashé opère un retour spectaculaire vers l’Eternel. Jérusalem, souillée par le culte des faux dieux introduit par le roi  Menashé, finit par retrouver sa splendeur d’antan:

ש«וַיָּסַר אֶת-אֱלֹהֵי הַנֵּכָר וְאֶת-הַסֶּמֶל, מִבֵּית יְהוָה, וְכָל-הַמִּזְבְּחוֹת אֲשֶׁר בָּנָה בְּהַר בֵּית-יְהוָה, וּבִירוּשָׁלִָם; וַיַּשְׁלֵךְ, חוּצָה לָעִיר ויכן (וַיִּבֶן), אֶת-מִזְבַּח יְהוָה, וַיִּזְבַּח עָלָיו, זִבְחֵי שְׁלָמִים וְתוֹדָה; וַיֹּאמֶר, לִיהוּדָה, לַעֲבוֹד, אֶת-יְהוָה אֱלֹהֵי יִשְׂרָאֵל» (דברי-הימים ב, לג, טו-טז).ש

«Il retira les dieux étrangers et l’idole du temple de l’Eternel, et tous les autels qu’il avait bâtis sur la montagne du temple de l’Eternel et à Jérusalem, et les jeta hors de la ville. 16 Il restaura l’autel de l’Eternel, y offrit des sacrifices de rémunération et de reconnaissance, et ordonna à Juda de servir l’Eternel, Dieu d’Israël» (II Chr. 33, 15-16).

Jacob est freiné dans sa tentative de révéler la fin des temps afin qu’Israël, quel que soit le cours des événements futurs, agisse selon le principe de libre-arbitre et montre qu’Israël détient le pouvoir de briser toute forme de  déterminisme. En d’autres termes, Israël, en accomplissant sa vocation de nation sainte, est le peuple qui écrit son histoire, son futur.  Il porte la responsabilité de cette écriture. La notion de destinée appliquée aux autres autres nations païennes (Mésopotamie, Egypte, Grèce)  est totalement étrangère à Israël qui, marchant sur les pas des Patriarches, s’érige en peuple responsable de son futur.  L’avenir de l’Humanité repose entre les mains de chaque être créé à l’image de l’Eternel.

A l’orée de la nouvelle année civile, j’émets l’espoir que toutes les Familles de la Terre marcheront à la lumière d’Israël qui, dépassant tout fatalisme, ne désespère point de construire un monde plus juste. Cela ne dépend que de nous!

[1] Parashat VaYehi: Gen. 47: 28- 50: 26

Je vous invite à rejoindre le nouveau projet « Questions sur la Parashat HaShavoua» et à  nous faire part de votre interprétation.


Questions sur la Parashat VaYehi. Ce projet a pour dessein de mieux faire connaitre la source biblique. Des questions bibliques sont proposées. Vos réponses sont les bienvenues.

Shabbat shalom!

Avec toute mon amitié,

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:
hebreubiblique@gmail.com

Au plaisir de vous retrouver,

Haïm Ouizemann

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Parashat VaYehi, Israël le peuple du futur

  1. cathou dit :

    «  »L’avenir de l’Humanité repose entre les mains de chaque être créé à l’image de l’Eternel » ».
    Oui Haïm, l’Avenir ne repose que sur nous. Il est de notre responsabilité de savoir faire face, et non se voiler le regard.
    Faire l’autruche peut sembler confortable, mais rappelons nous que seule la tête est enfouie dans le sable…. le corps entier est exposé, et un coup de pétard dans le cul est tout aussi douloureux tête cachée;;; peut être qu’on peut éviter le coup si la tête fait face.

    Dressons nous, faisons face, tous unis, tous ensemble, avec nos diversités pour un futur de PAIX. Il nous appartient, aujourd’hui, à chacun de nous d’ouvrir la main. C’est nous qui choisissons la Paix , c’est nous qui choisissons la guerre……

  2. Jean-Pierre dit :

    Le refus de l’Esclavage et le devoir de « prise en main » par chacun de son destin associé á la prise de conscience du respect et de l`Amour du créateur pour sa créature est à mon avis le message central de la Bible. La participation de l’ Eternel à notre finitude est un autre message d’ Israël qui associé au premier est pour moi le « TOP of the TOP » de toute spiritualité . Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.