Parashat  Terouma, l’Alliance du cœur

L’une des interrogations que la parasha suscite consiste à savoir où réside l’Eternel. Quel est en quelque sorte le lieu de Sa révélation?

Serait-ce dans un sanctuaire, dans le Temple?

 וְעָשׂוּ לִי מִקְדָּשׁ וְשָׁכַנְתִּי בְּתוֹכָם. (שמות כה: ח).ש

8 Et ils me construiront un sanctuaire, pour que je réside au milieu d’eux (Exode 25: 8)[1]

Serait-ce, au contraire, dans les cieux, dans le monde?

א כֹּה אָמַר יְהוָה הַשָּׁמַיִם כִּסְאִי וְהָאָרֶץ הֲדֹם רַגְלָי אֵי-זֶה בַיִת אֲשֶׁר תִּבְנוּ-לִי וְאֵי-זֶה מָקוֹם מְנוּחָתִי. (ישעיהו סו: א).ש

1 Ainsi parle l’Eternel: « Le ciel est mon trône et la terre mon marchepied: quelle est la maison que vous pourriez me bâtir, le lieu qui me servirait de résidence? (Isaïe 66: 1)

Le message de ces deux versets semble, de prime abord, contradictoire. Pourquoi l’Eternel, dans le premier verset, ordonne-t-Il aux fils d’Israël d’édifier un Tabernacle pour Son Nom, si aucun lieu bâti de main d’homme ne saurait englober, renfermer et limiter son infinie Présence?

Une lecture approfondie dissipe l’apparente contradiction. Alors que le premier verset répond à cette interrogation, le second en explique toute l’ampleur.

En effet, le premier verset ne dit point: «Ils me feront un sanctuaire pour que (Moi l’Eternel) J’y réside» mais «pour que Je réside בְּתוֹכָם parmi eux [les enfants d’Israël]». Puis, le livre d’Isaïe développe et explique le sens de cette notion de Présence dans la suite du chapitre 66:

ב וְאֶת-כָּל-אֵלֶּה יָדִי עָשָׂתָה וַיִּהְיוּ כָל-אֵלֶּה נְאֻם-יְהוָה וְאֶל-זֶה אַבִּיט אֶל-עָנִי וּנְכֵה-רוּחַ וְחָרֵד עַל-דְּבָרִי. (ישעיהו סו:ב).ש

2 Mais, tout cela, ma main l’a créé et tout fut, parole de l’Eternel! Voici pourtant ce que j’aime à embrasser de mes regards: les humbles, ceux qui ont le cœur blessé, ceux qui sont timorés pour ma parole. (Isaïe 66: 2)

Comment l’Eternel, le Créateur de l’Univers pourrait-il requérir, afin de se révéler aux hommes, un espace particulier réduisant Sa Présence? Quelle peut être, alors, la signification de la construction du Tabernacle, la Tente du Rendez-Vous? Le retrait ( צִמְצוּם , Tsimtsoum) de la Parole divine (Ex. 25: 22) en ce sanctuaire mobile vise, en un premier lieu,  à réunir en un même cœur l’ensemble des Hébreux. Effectivement, la sortie d’Egypte a pour but de permettre à la divinité de résider au milieu d’eux:

מו וְיָדְעוּ כִּי אֲנִי יְהוָה אֱלֹהֵיהֶם אֲשֶׁר הוֹצֵאתִי אֹתָם מֵאֶרֶץ מִצְרַיִם לְשָׁכְנִי בְתוֹכָם: אֲנִי יְהוָה אֱלֹהֵיהֶם. (שמות כט: מו).ש

46 Et ils sauront que moi, l’Éternel, je suis leur Seigneur, qui les ai tirés du pays d’Égypte pour résider au milieu d’eux; moi-même, l’Éternel, leur Dieu! (Exode 29: 46).

Puis, les Hébreux répondent avec enthousiasme et dévouement à l’appel divin et donnent généreusement les matériaux nécessaires à la construction du Tabernacle (Exode 35: 5).  Le dévouement s’avère si grand que, sur l’ordre de Moïse, les Hébreux mettent un terme à leur don:

ו וַיְצַו מֹשֶׁה וַיַּעֲבִירוּ קוֹל בַּמַּחֲנֶה לֵאמֹר אִישׁ וְאִשָּׁה אַל-יַעֲשׂוּ-עוֹד מְלָאכָה לִתְרוּמַת הַקֹּדֶשׁ וַיִּכָּלֵא הָעָם מֵהָבִיא. ז וְהַמְּלָאכָה הָיְתָה דַיָּם לְכָל-הַמְּלָאכָה-לַעֲשׂוֹת אֹתָהּ וְהוֹתֵר (שמות לו: ו-ז).ש

6 Sur l’ordre de Moïse, on fit circuler dans le camp cette proclamation: « Que ni homme ni femme ne préparent plus de matériaux pour la contribution des choses saintes! » Et le peuple s’abstint de faire des offrandes. 7 Le travail était suffisant pour faire tout l’ouvrage ; il y en eut de reste (traduction Samuel Cahen) (Exode 36: 6-7).

C’est l’égale contribution des hommes des femmes à l’assemblage minutieux de toutes les parties du Tabernacle témoignant de leur volonté sincère de rendre un culte à l’Eternel qui conduit l’union d’êtres si différents. Or, le Saint des saints n’est nulle part ailleurs que dans le cœur de l’homme! (Isaïe 66: 2) Car «l’Eternel ne demande que le cœur»: «רַחֲמָנָא לִבָּא בָּעי». (Sanhedrin 96, b):

ג  מַצְרֵף לַכֶּסֶף וְכוּר לַזָּהָב  וּבֹחֵן לִבּוֹת יְהוָה. (משלי יז: ג).ש

3 Le four pour l’argent, le creuset pour l’or; quant aux cœurs, c’est l’Eternel qui les éprouve. (Proverbes 17: 3)

La construction du Tabernacle constitue en soi l’épreuve de l’Alliance. Il réunit les cœurs, en brise la gangue et les purifie des scories de culte païen d’Egypte  (Avoda Zarah). La Présence divine est dans le cœur de l’Homme.

Plus tard, le roi Salomon (Shlomo,  שְׁלֹמֹה), le Sage parmi les sages, projette de construire un Temple de pierres à Jérusalem, mais l’Eternel l’avertit qu’Il résidera dans le cœur des enfants d’Israël, plutôt que dans ce Temple, à l’exemple des Hébreux qui construisirent le Tabernacle dans le désert, et ce, à la condition expresse qu’ils suivent les lois et les statuts de l’Eternel:

יב הַבַּיִת הַזֶּה אֲשֶׁר-אַתָּה בֹנֶה, אִם-תֵּלֵךְ בְּחֻקֹּתַי וְאֶת-מִשְׁפָּטַי תַּעֲשֶׂה וְשָׁמַרְתָּ אֶת-כָּל-מִצְוֺתַי לָלֶכֶת בָּהֶם וַהֲקִמֹתִי אֶת-דְּבָרִי אִתָּךְ אֲשֶׁר דִּבַּרְתִּי אֶל-דָּוִד אָבִיךָ. יג וְשָׁכַנְתִּי בְּתוֹךְ בְּנֵי יִשְׂרָאֵל וְלֹא אֶעֱזֹב אֶת-עַמִּי יִשְׂרָאֵל. (מלכים א, ו: יב-יג).ש

12 « Cette maison que tu édifies, j’y résiderai, si tu te conformes à mes lois, si tu obéis à mes statuts, si tu as soin d’observer et de suivre tous mes commandements; alors j’accomplirai en ta faveur la promesse que j’ai faite à David, ton père; 13 Je résiderai au milieu des enfants d’Israël, et je n’abandonnerai point Israël, mon peuple. » (I Rois 6: 12-13).

Or, Salomon a-t-il suivi les paroles de l’Eternel?

כז וַיַּעַל הַמֶּלֶךְ שְׁלֹמֹה מַס מִכָּל-יִשְׂרָאֵל וַיְהִי הַמַּס שְׁלֹשִׁים אֶלֶף אִישׁ. כח וַיִּשְׁלָחֵם לְבָנוֹנָה עֲשֶׂרֶת אֲלָפִים בַּחֹדֶשׁ חֲלִיפוֹת חֹדֶשׁ יִהְיוּ בַלְּבָנוֹן שְׁנַיִם חֳדָשִׁים בְּבֵיתוֹ; וַאֲדֹנִירָם עַל-הַמַּס. (מלכים א’, ה: כז-כח).ש

27 Le roi Salomon leva un contingent sur la totalité d’Israël, contingent qui se monta à trente mille hommes. 28 Il les envoya au Liban, dix mille hommes par mois à tour de rôle; ils passaient un mois sur le Liban et deux mois dans leurs foyers; Adoniram dirigeait le service. (I Rois 5: 27-28).

Le jeune Salomon, pour mener à bien ses nombreux projets de construction, assujettit ses propres frères de tout Israël, chacun un mois sur trois.  Puis, à la fin de sa vie, il épouse le culte païen de ses nombreuses femmes et concubines. L’esclavage de ses frères dans sa jeunesse, alors qu’il était au sommet de sa sagesse, amène Salomon à perdre l’intégrité du cœur dans sa vieillesse! La magnificence du  Temple  est, alors, assombrie par l’esclavage des fils d’Israël (I Rois 5: 29-31) qui, rappelant celui de l’Egypte pharaonique, conduit au schisme du royaume unifié de Salomon:

כט וַיְהִי לִשְׁלֹמֹה שִׁבְעִים אֶלֶף נֹשֵׂא סַבָּל וּשְׁמֹנִים אֶלֶף חֹצֵב בָּהָר. ל לְבַד מִשָּׂרֵי הַנִּצָּבִים לִשְׁלֹמֹה אֲשֶׁר עַל-הַמְּלָאכָה שְׁלֹשֶׁת אֲלָפִים וּשְׁלֹשׁ מֵאוֹת הָרֹדִים בָּעָם הָעֹשִׂים בַּמְּלָאכָה. לא וַיְצַו הַמֶּלֶךְ וַיַּסִּעוּ אֲבָנִים גְּדֹלוֹת אֲבָנִים יְקָרוֹת לְיַסֵּד הַבָּיִת אַבְנֵי גָזִית.  (מלכים א’, כט-לא).ש

29 Salomon employa soixante-dix mille hommes pour porter les fardeaux, et quatre-vingt mille pour extraire les pierres de la montagne, 30 indépendamment des inspecteurs préposés par Salomon aux travaux, trois mille trois cents hommes, chargés de la police des travailleurs. 31 Sur l’ordre du roi, on tira des carrières de grosses et lourdes pierres, des pierres de taille, pour les fondations du temple. (I Rois 5: 29-31)

En l’an 586 avant notre ère, le Temple sera définitivement détruit par Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui déporte, alors,  l’ensemble de la Nation d’Israël.

Salomon, en construisant le Temple, se souvient de la leçon de son père David: ce n’est point le Temple qui porte Israël mais le cœur d’Israël qui porte la Maison de l’Eternel:

יז וַיְהִי, עִם-לְבַב דָּוִד אָבִי לִבְנוֹת בַּיִת, לְשֵׁם יְהוָה אֱלֹהֵי יִשְׂרָאֵל. יח וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל-דָּוִד אָבִי יַעַן אֲשֶׁר הָיָה עִם-לְבָבְךָ לִבְנוֹת בַּיִת לִשְׁמִי הֱטִיבֹתָ כִּי הָיָה עִם-לְבָבֶךָ. (מלכים א’, ח: יז-יח).ש

17 Or, David, mon père, eut à cœur d’édifier un temple en l’honneur de l’Eternel, Dieu d’Israël. 18 L’Éternel dit à David mon père: Puisque tu as à cœur de bâtir une maison à mon nom, tu as bien fait d’avoir cela à cœur. (I Rois 8: 17-18) (Traduction Samuel Cahen)

C’est le prophète Jérémie qui, consolant son peuple de l’envoi en exil qui se dessine à l’horizon, fait mention d’une «Nouvelle Alliance», celle du cœur, celle où l’Alliance sera inscrite, non plus sur des tables de pierre, mais sur les «tables du cœur», constituant le «Renouvellement de l’Alliance»:

לב כִּי זֹאת הַבְּרִית אֲשֶׁר אֶכְרֹת אֶת-בֵּית יִשְׂרָאֵל אַחֲרֵי הַיָּמִים הָהֵם נְאֻם-יְהוָה נָתַתִּי אֶת-תּוֹרָתִי בְּקִרְבָּם וְעַל-לִבָּם אֶכְתְּבֶנָּה וְהָיִיתִי לָהֶם לֵאלֹהִים וְהֵמָּה יִהְיוּ-לִי לְעָם. לג וְלֹא יְלַמְּדוּ עוֹד אִישׁ אֶת-רֵעֵהוּ וְאִישׁ אֶת-אָחִיו לֵאמֹר דְּעוּ אֶת-יְהוָה  כִּי-כוּלָּם יֵדְעוּ אוֹתִי לְמִקְּטַנָּם וְעַד-גְּדוֹלָם נְאֻם-יְהוָה כִּי אֶסְלַח לַעֲוֺנָם וּלְחַטָּאתָם לֹא אֶזְכָּר-עוֹד. (ירמיהו לא: לב-לג).ש

32 Mais voici quelle Alliance je conclurai avec la maison d’Israël, au terme de cette époque, dit l’Eternel: Je ferai pénétrer ma loi en eux, c’est sur leur cœur que je l’inscrirai; je serai leur Seigneur et ils seront mon peuple. 33 Et ils n’auront plus besoin ni les uns ni les autres de s’instruire mutuellement en disant: « Reconnaissez l’Eternel! » Car tous, ils me connaîtront, du plus petit au plus grand, dit l’Eternel, quand j’aurai pardonné leurs fautes et effacé jusqu’au souvenir de leurs péchés. (Jérémie 31: 32-33).

Jérémie annonce ainsi l’instauration d’une nouvelle ère lors de laquelle les fils d’Israël auront l’Alliance de l’Eternel gravée à jamais sur leur cœur.  Comme Moïse, les fils d’Israël parleront face à face, sans voile aucun, à l’Eternel:

ד פָּנִים בְּפָנִים דִּבֶּר יְהוָה עִמָּכֶם בָּהָר מִתּוֹךְ הָאֵשׁ. (שמות ה: ד).ש

4 C’est face à face que l’Éternel vous par la sur la montagne, du milieu de la flamme. (Deutéronome 5: 4)

Le terme hébraïque פָּנִים /«PaNiM» signifiant «visages» ou «faces» renvoie également à la notion d’intériorité (פְּנִימִיוּת  PeNiMiOuT) ainsi qu’à celle de «Saint des saints» (לִפְנִים LiFNiM). La racine verbale composant le substantif פָּנִים / »PaNiM »,  פ.נ.ה. signifie «se tourner vers»:

יט  כַּמַּיִם הַפָּנִים לַפָּנִים  כֵּן לֵב-הָאָדָם לָאָדָם. (משלי כז: יט).ש

19 Comme dans l’eau le visage répond au visage, Ainsi le cœur de l’homme répond au cœur de l’homme. (Proverbes 27: 19) Traduction Louis Second

Si plusieurs renouvellements de l’Alliance marquent l’Histoire d’Israël[2], celui annoncé par Jérémie viendra parfaitement sceller l’adhésion (דְּבֵקִוּת Devekout) entre l’Eternel et son peuple.

טז וּמַלְתֶּם אֵת עָרְלַת לְבַבְכֶם וְעָרְפְּכֶם לֹא תַקְשׁוּ עוֹד. (דברים י: טז).ש

16 Et vous circoncirez le prépuce  [la gangue d’impureté] de votre cœur, et vous ne raidirez point votre nuque. (Deutéronome 10: 16)[3]

 

[1] Parashat Terouma, Exode 25: 1- 27: 19

[2] L’Alliance fut établie avec Avraham, puis renouvelée de génération en génération avec Its’hak, Yaakov, puis au Mont Sinaï- Exode 20, puis enfin dans les plaines de Moav- Deutéronome 27.

[3] Lire l’ouvrage de Monique Lise Cohen: «Les Juifs ont-ils du cœur? Une intime intériorité» aux Editions «Orizons», 2016.

Shabbat shalom!

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 Responses to Parashat  Terouma, l’Alliance du cœur

  1. Cathou dit :

    Une manière de dire que Dieu est « au dessus »,  » autour », « au dessous », « au milieu »et « en » nous.

    Les gouvernants des pays ne doivent pas oublier que le véritable pouvoir de la Nation en est le coeur =le peuple… Jamais la tête!!!!! Les peuples doivent, aussi se souvenir qu’ils sont le coeur de leur Nation, donc le pouvoir de décision leur appartient.
    N’oublions pas, chacun, d’écouter notre coeur, avant notre tête, c’est le coeur qui nous guidera.

  2. christian koenig dit :

    « Le temple de Dieu n’ai pas construit de mains d’hommes » C’est effectivement dans le cœur que le véritable temple doit être construit. Ce qui n’exclut pas la construction d’un temple de pierres ou de bois.
    La véritable Synagogue ou Eglise de Dieu est dans la réunion des âmes et des cœurs et de l’Amour.

  3. Salomon Stiglitz dit :

    une controverse oppose deux rabbins à l’époque de la rédaction du Talmud, sur le thème : « Ou siège D.ieu ? » La réponse que fit à cette question Maître Mendel de Kotzk : « D.ieu se trouve là ou on le laisse entrer ».

  4. tzadiq dit :

    Shalom Haim,
    Cette Parasha me fait vraiment du bien et ton commentaire est inspirant. Salutations à la famille.Shabbat Shalom.

  5. Hoareau Christophe dit :

    Enseignement toujours aussi formidable merci Haïm.
    Qu’Avinou Malkinou continue de nous enrichir conjointement dans l’enseignement de sa sainte Thora

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.