Parashot Tazria-Metsora, Planter de nouveaux cieux

Ces deux péricopes Tazria-Metsora lues ce Shabbat à la synagogue mentionnent à maintes reprises la plaie de la lèpre, Tsara’at (צָרַעַת).

ג וְרָאָה הַכֹּהֵן אֶת-הַנֶּגַע בְּעוֹר-הַבָּשָׂר וְשֵׂעָר בַּנֶּגַע הָפַךְ לָבָן וּמַרְאֵה הַנֶּגַע עָמֹק מֵעוֹר בְּשָׂרוֹ נֶגַע צָרַעַת הוּא וְרָאָהוּ הַכֹּהֵן וְטִמֵּא אֹתוֹ. (ויקרא יג: ג). ש

3 Le prêtre examinera cette affection de la peau: si le poil qui s’y trouve est devenu blanc, et que la plaie paraisse plus profonde que la peau du corps, c’est une plaie de lèpre. Cela constaté, le pontife le déclarera impur. (Lévitique 13: 3)[1]

Que signifie cette maladie? Quelle est son origine?

La plaie de la lèpre, au-delà de son aspect physique décrit dans ces Parashot, développe des racines profondes d’ordre spirituel. Myriam en sera elle-même victime à la suite de la médisance dont elle fera preuve envers son propre frère Moïse (Nombres Ch. 12). Moïse, lui-même, est atteint de lèpre lors de sa rencontre avec l’Eternel au buisson ardent après avoir émis un doute sur la capacité des fils d’Israël à écouter la parole de l’Eternel et à l’accepter comme Prophète (Exode 4: 1-7).

Le MeTsoRa (מְצֹרָע, «lépreux») est celui qui médit (MoTsi Shem Ra, מוֹצִיא שֵׁם רָע) sur son prochain.

La médisance surpasse en gravité le culte païen, le crime et les transgressions d’ordre sexuel, car irréparable.  Cette réflexion d’ordre éthique vise à rappeler que l’homme créé à l’image de l’Eternel détient la  faculté suprême de détruire ou de créer son univers  par la parole:

ז וַיִּיצֶר יְהוָה אֱלֹהִים אֶת-הָאָדָם עָפָר מִן-הָאֲדָמָה וַיִּפַּח בְּאַפָּיו נִשְׁמַת חַיִּים וַיְהִי הָאָדָם לְנֶפֶשׁ חַיָּה.ש

7 L’Éternel-le Seigneur forma l’homme, – poussière détachée de la terre, – fit pénétrer dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être vivant. (Genèse 2: 7)

La notion de «être vivant» rapportée à l’être humain trouve son origine dans la parole (דִּבּוּר/ Dibbour) et la conscience du bien et du mal דֵּעָה)/Déah). C’est pourquoi le genre humain ne doit en aucune manière détourner le sens de la parole visant à améliorer le monde.

La Création de l’univers, la Révélation divine au mont Sinaï et la Rédemption finale sont dépendants de la parole de l’Homme.

. La Création:  

כה כֹּה אָמַר יְהוָה אִם-לֹא בְרִיתִי יוֹמָם וָלָיְלָה חֻקּוֹת שָׁמַיִם וָאָרֶץ לֹא-שָׂמְתִּי כו גַּם-זֶרַע יַעֲקוֹב וְדָוִד עַבְדִּי אֶמְאַס, מִקַּחַת מִזַּרְעוֹ מֹשְׁלִים אֶל-זֶרַע אַבְרָהָם יִשְׂחָק וְיַעֲקֹב כִּי-אשוב (אָשִׁיב) אֶת-שְׁבוּתָם וְרִחַמְתִּים. (ירמיה לג: כה-כו).ש

25 Ainsi parle le Seigneur: Si mon Alliance avec le jour et la nuit ne subsistait plus, si  je cessais de fixer des lois au ciel et à la terre, 26 alors seulement je pourrais repousser la postérité de Jacob et de mon serviteur David, en n’y prenant pas de princes pour régner sur les enfants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, quand je les aurai ramenés de l’exil et pris en pitié. »  (Jérémie 33: 25-26)

Les  dix premières  paroles de l’Eternel engendrent non seulement la matière physique mais lui insufflent un sens. De même que l’Alliance avec les forces de la nature, avec la terre, est indestructible, de même, l’Alliance avec le Peuple d’Israël est inébranlable, même s’il se trouve en exil. Les termes יוֹמָם וָלָיְלָה «jour et nuit», accentuent cette notion de constance et de fermeté. L’homme sous l’Alliance, en l’étudiant «jour et nuit», participe au renouvellement de la Création et à l’indestructibilité de l’Alliance. Il en devient le garant:

ב  כִּי אִם בְּתוֹרַת יְהוָה חֶפְצוֹ  וּבְתוֹרָתוֹ יֶהְגֶּה יוֹמָם וָלָיְלָה. (תהלים א: ב).ש

2 mais qui trouve son plaisir dans la Loi de l’Eternel, et médite cette Loi jour et nuit! (Psaume 1: 2)[2]

. Révélation

כח וַיְהִי-שָׁם עִם-יְהוָה אַרְבָּעִים יוֹם וְאַרְבָּעִים לַיְלָה לֶחֶם לֹא אָכַל וּמַיִם לֹא שָׁתָה וַיִּכְתֹּב עַל-הַלֻּחֹת אֵת דִּבְרֵי הַבְּרִית עֲשֶׂרֶת הַדְּבָרִים.(שמות לד: ח).ש

28 Et il [Moïse] passa là [au mont Horev] avec l’Eternel quarante jours et quarante nuits, ne mangeant point de pain, ne buvant point d’eau; et l’Eternel écrivit sur les tables les Paroles de l’Alliance, les dix Paroles. (Exode 34: 8)

La Parole divine constitue l’Essence même de l’Alliance, du lien indéfectible entre l’Eternel et son peuple Israël:

אָמַר רַבִּי יְהוֹשֻׁעַ בֶּן לֵוִי: חָמֵשׁ תּוֹרוֹת כְּתוּבוֹת בַּמְּצֹרָע: «זֹאת תּוֹרַת נֶגַע צָרַעַת» (ויקרא יג: נט) «זֹאת תִּהְיֶה תּוֹרַת הַמְצֹרָע» (ויקרא יד, ב); «זֹאת תּוֹרַת אֲשֶׁר בּוֹ נֶגַע צָרָעַת» (ויקרא יד, לב); «זֹאת הַתּוֹרָה לְכָל נֶגַע הַצָּרַעַת» (ויקרא יד, נד);  «זֹאת תּוֹרַת הַצָּרָעַת» (ויקרא יד, נז). «זֹאת תִּהְיֶה תּוֹרַת הַמְצֹרָע», הַמּוֹצִיא שֵׁם רָע, לְלַמֶּדְךָ שֶׁכָּל הָאוֹמֵר לָשׁוֹן הָרָע עוֹבֵר עַל חֲמִשָּׁה חֻמְשֵׁי תוֹרָה, לְפִיכָךְ משֶׁה מַזְהִיר אֶת יִשְׂרָאֵל: «זֹאת תִּהְיֶה תּוֹרַת הַמְצֹרָע». (ויקרא רבה פרשה טז סימן ו).

«Rabbi Yehoshoua ben Levi enseigne: cinq Torot («enseignements») sont écrites pour le lépreux (מְצֹרָע MeTsoRa): זֹאת תּוֹרַת נֶגַע צָרַעַת», Telle est la règle concernant l’altération lépreuse» (Lévitique 13: 59); זֹאת תִּהְיֶה תּוֹרַת הַמְצֹרָע»  , Voici quelle sera la règle imposée au lépreux» (Lévitique 14: 2); זֹאת תּוֹרַת אֲשֶׁר בּוֹ נֶגַע צָרָעַת», Telle est la règle pour la purification de celui qui a eu une plaie de lèpre» (Lévitique 14: 32); זֹאת הַתּוֹרָה לְכָל נֶגַע הַצָּרַעַת» , Telle est l’instruction relative à toute affection de lèpre» (Lévitique 14: 54); זֹאת תּוֹרַת הַצָּרָעַת», Telle est la règle de la lèpre.» (Lévitique 14: 57). Le lépreux (מְצֹרָע MeTsoRa) est celui qui use de la médisance (מּוֹצִיא שֵׁם רָע Motsi Shem Ra) pour t’enseigner que celui qui médit contrevient aux cinq livres de la Torah. C’est pourquoi Moïse prévient les fils d’Israël: זֹאת תִּהְיֶה תּוֹרַת הַמְצֹרָע», Voici quelle sera la règle imposée au lépreux» (Lévitique 14: 2)» (Lévitique Rabba 16: 6). [3]

. Rédemption

L’avenir du monde dépend de la parole dont la puissance infinie conduit à la Vie- חַיִּים et à la Paix -שלום:

יט בּוֹרֵא נוב (נִיב) שְׂפָתָיִם שָׁלוֹם שָׁלוֹם לָרָחוֹק וְלַקָּרוֹב אָמַר יְהוָה וּרְפָאתִיו. (ישעיהו נז: ט).ש

19 Celui qui crée [la parole], fruit des lèvres: « Paix, paix, dit-il, pour qui s’est éloigné comme pour le plus proche! Je le guérirai, » ainsi parle l’Eternel. (Isaïe 57: 19)

…car le Lévi dont est issu le Cohen a pour vocation d’instaurer la vie et la paix par leur enseignement à l’ensemble d’Israël:

ה בְּרִיתִי הָיְתָה אִתּוֹ הַחַיִּים וְהַשָּׁלוֹם וָאֶתְּנֵם-לוֹ מוֹרָא וַיִּירָאֵנִי וּמִפְּנֵי שְׁמִי נִחַת הוּא.

5 Mon pacte avec lui a été un gage de vie et de paix; je les lui ai accordées comme condition de son respect, et il m’a révéré et s’est humilié sous mon nom.
ו תּוֹרַת אֱמֶת הָיְתָה בְּפִיהוּ, וְעַוְלָה לֹא-נִמְצָא בִשְׂפָתָיו; בְּשָׁלוֹם וּבְמִישׁוֹר הָלַךְ אִתִּי, וְרַבִּים הֵשִׁיב מֵעָוֺן.ש 6 Une Torah [Enseignement] de vérité s’est rencontrée dans sa bouche, aucune iniquité ne s’est trouvée sur ses lèvres; il a cheminé devant moi en paix et en droiture, et beaucoup, par lui, sont revenus du crime.
ז כִּי-שִׂפְתֵי כֹהֵן יִשְׁמְרוּ-דַעַת וְתוֹרָה יְבַקְשׁוּ מִפִּיהוּ  כִּי מַלְאַךְ יְהוָה-צְבָאוֹת, הוּא. 7 C’est que les lèvres du prêtre doivent conserver la science; c’est de sa bouche qu’on réclame la doctrine, car il est un mandataire de l’Eternel-Tsevaot.
Les théories destructrices du nazisme à l’origine de la Shoah, soi-disant «scientifiques», ont pour racine la médisance pure, sur les Juifs en particulier. Cette médisance infondée en son principe a besoin d’un assortiment de fausses raisons pour mener à bien son aboutissement destructeur. Ainsi que le démontre le rouleau d’Esther, Hamann s’est pris d’une haine injustifiée pour Mardochée, car ce dernier refusait de se prosterner devant son auguste personne. Mais punir Mardochée seul pour cette faute infime ne suffit point à Hamann. Il va donc faire éclater sa haine du Juif quel qu’il soit, et point n’est besoin pour lui d’en donner une quelconque raison:

ה וַיַּרְא הָמָן כִּי-אֵין מָרְדֳּכַי כֹּרֵעַ וּמִשְׁתַּחֲוֶה לוֹ וַיִּמָּלֵא הָמָן חֵמָה. ו וַיִּבֶז בְּעֵינָיו לִשְׁלֹחַ יָד בְּמָרְדֳּכַי לְבַדּוֹ כִּי-הִגִּידוּ לוֹ אֶת-עַם מָרְדֳּכָי וַיְבַקֵּשׁ הָמָן לְהַשְׁמִיד אֶת-כָּל-הַיְּהוּדִים אֲשֶׁר בְּכָל-מַלְכוּת אֲחַשְׁוֵרוֹשׁ עַם מָרְדֳּכָי. (אסתר ג: ה-ו).

5 Aman, s’apercevant que Mardochée ne s’agenouillait ni se prosternait devant lui, fut rempli d’une grande colère. 6 Mais il jugea indigne de lui de s’en prendre au seul Mardochée, car on lui avait fait savoir de quelle nation il était. Aman résolut donc d’anéantir tous les juifs établis dans le royaume d’Assuérus, la nation entière de Mardochée. (Esther 3: 5-6).

Cette raison indispensable pour parvenir à ses fins d’anéantissement total, il va l’inventer de toutes pièces beaucoup plus tard, devant le roi Assuérus, assortie d’un juteux pot-de-vin qui va décider le roi:

ח וַיֹּאמֶר הָמָן לַמֶּלֶךְ אֲחַשְׁוֵרוֹשׁ יֶשְׁנוֹ עַם-אֶחָד מְפֻזָּר וּמְפֹרָד בֵּין הָעַמִּים בְּכֹל מְדִינוֹת מַלְכוּתֶךָ וְדָתֵיהֶם שֹׁנוֹת מִכָּל-עָם וְאֶת-דָּתֵי הַמֶּלֶךְ אֵינָם עֹשִׂים וְלַמֶּלֶךְ אֵין-שֹׁוֶה, לְהַנִּיחָם. ט אִם-עַל-הַמֶּלֶךְ טוֹב יִכָּתֵב לְאַבְּדָם וַעֲשֶׂרֶת אֲלָפִים כִּכַּר-כֶּסֶף אֶשְׁקוֹל עַל-יְדֵי עֹשֵׂי הַמְּלָאכָה, לְהָבִיא אֶל-גִּנְזֵי הַמֶּלֶךְ.(אסתר ג: ח-ט).ש

8 Puis Aman dit au roi Assuérus: « Il est une nation répandue, disséminée parmi les autres nations dans toutes les provinces de ton royaume; ces gens ont des lois qui diffèrent de celles de toute autre nation; quant aux lois du roi, ils ne les observent point: il n’est donc pas de l’intérêt du roi de les conserver. 9 Si tel est le bon plaisir du roi, qu’il soit rendu un ordre écrit de les faire périr, et moi, je mettrai dix mille kikkars d’argent à la disposition des agents [royaux] pour être versés dans les trésors du roi. » (Esther 3: 8-9).

C’est ce même schéma que l’on retrouve dans l’Allemagne nazie: Hitler justifie sa haine viscérale des Juifs par des théories plus que douteuses, qui ne trouvent des adeptes que grâce au lit antisémite déjà préparé par l’antisémitisme chrétien, lui-même basé sur une médisance mensongère et hérétique, leur aboutissement étant le même: l’anéantissement physique et spirituel des Juifs.

Pourtant, la médisance à l’origine de la Shoah, comme de la première Shoah voulue par Hamann, a trouvé beaucoup d’opposants farouches. Ainsi, les deux villes du Chambon sur Lignon en France et Nieuwlande  en Hollande ont été déclarées «Justes des Nations» par Yad VaShem en raison de leur empathie absolue en faveur des Juifs persécutés par le troisième Reich hitlérien. Le pasteur André Trocmé et tous les habitants du Chambon-sur-Lignon ont, sans exception aucune et au péril de leur vie, répondant à l’appel de leur conscience, non seulement caché tous les Juifs de leur ville fuyant l’Allemagne nazie mais ont su de surcroît, dans un pur élan d’amour, avec une bravoure inédite, se garder de toute délation («mauvaise langue») envers les Juifs. De même, Dirke Otten et Johannes Post à Nieuwlande  qui cachèrent un grand nombre de Juifs chez eux.

כא  מָוֶת וְחַיִּים בְּיַד-לָשׁוֹן  וְאֹהֲבֶיהָ יֹאכַל פִּרְיָהּ.ש

21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; ceux qui aiment l’exercer en goûtent les fruits. (Proverbes 18: 21)

כג  שֹׁמֵר פִּיו וּלְשׁוֹנוֹ  שֹׁמֵר מִצָּרוֹת נַפְשׁוֹ.ש

23 Mettre un frein à sa bouche et à sa langue, c’est se préserver de bien des tourments. (Proverbes 21: 23)

Israël et ceux qui le soutiennent sans réserve transforment le monde, par la puissance de la Parole, en un monde meilleur. Par leur étude de la Parole, par leur retenue dans leur utilisation de la parole, ils sont les garants de la pérennité de l’Alliance contractée par l’Eternel envers le monde qu’Il a créé. Alors les cieux, la volonté divine, sera désormais présente sur terre en faveur de l’Humanité.

טז וָאָשִׂם דְּבָרַי בְּפִיךָ וּבְצֵל יָדִי כִּסִּיתִיךָ לִנְטֹעַ שָׁמַיִם וְלִיסֹד אָרֶץ וְלֵאמֹר לְצִיּוֹן עַמִּי-אָתָּה.ש

16 J’ai déposé mes paroles dans ta bouche, et je t’ai abrité à l’ombre de ma main, voulant planter de [nouveaux] cieux et fonder la terre, et dire à Sion: « Tu es mon peuple! » (Isaïe 51: 16)

Shabbat shalom et Hag Pessah Sameah!

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Parashot Tazria-Metsora, Planter de nouveaux cieux

  1. cathou dit :

    La lèpre et la médisance: tout est dit!!
    L’histoire d’Esther est un bon enseignement pour guérir la lèpre, si on réfléchit sur le sens réel et profond de cette histoire.
    Si on reste sur le 1er degré de lecture on a une charmante pantomime qui d’ailleurs va donner le carnaval.
    Si on se pose les questions suivantes, on va au cœur même du récit d’Esther, et l’enseignement donné devient réponse pour guérir :
    –Pourquoi ce rouleau s’appelle t’il Esther au lieu de Myrte (nom hébreu d’Esther)?
    –Pourquoi est il bien mentionné à Esther de ne pas dévoilé son identité ? (les femmes entrant dans les harem royaux sont toutes triées sur le volet et ne sont jamais anonymes, le roi Assuérus est relativement récent dans l’Histoire pour savoir comment son harem fonctionne)
    –Pourquoi Mardochée s’incline t’il devant le roi et jamais devant Haman? (ce fait n’est pas précisé, mais bel et et bien sous entendu)
    –Quelle est la démarche d’Esther pour obtenir l’absolution? (se pencher sur la signification du jeûne, mais aussi de la suite qu’elle va donner à son jeûne)
    –Replacer l’histoire d’Esther dans son contexte historique, soit dans l’Histoire de l’empire perse, et celle d’Israël à ce moment là.
    Une fois les réponses trouvées…. la solution apparaît, évidente!

  2. Thibault dit :

    et aussi, entre tellement d’autres témoignages au milieu de tant d’horreurs et de terreur , nous pouvons faire mémoire de l’oeuvre admirable du Pape Pie XII pendant la II° Guerre Mondiale, en faveur de nos frères ainés bien-aimés juifs: http://www.piexii.com/20081203104-reconnaissance-des-juifs-envers-pie-xii/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.