Parashat Hayé Sara, Rivka l’âme d’Israël

Alexandre Cabanel - 1883

Alexandre Cabanel – 1883

א וְאַבְרָהָם זָקֵן בָּא בַּיָּמִים וַיהוָה בֵּרַךְ אֶת-אַבְרָהָם בַּכֹּל. (בראשית כד: א).ש

1 Or Avraham était vieux, avancé dans la vie; et l’Éternel avait béni Avraham en toutes choses. (Genèse 24: 1).[1]

La seconde partie de ce verset renferme une difficulté sur le plan du contenu. Que peut signifier l’expression  /בַּכֹּל«En toutes choses»?  L’Eternel n’a-t-il point déjà promis à AVRaHaM de le bénir (Genèse 12: 2)? Quel serait le secret de la longévité du premier Patriarche d’Israël?

Le commentateur Ibn Ezra soutient que le terme   /בַּכֹּל«En toutes choses»  signifie qu’AVRaHaM jouira:

ש «בְּאוֹרֶךְ יָמִים וְעוֹשֶׁר וְכָבוֹד וּבָנִים מִכָּל חֶמְדַת הָאָדָם».ש

«De longs jours, de richesse [matérielle], d’enfants et de l’entière appréciation des hommes»[2].

La suite du texte biblique corrobore cette thèse. En effet, AVRaHaM envoie son fidèle serviteur ELIéZeR chercher une épouse pour son fils ITs’HaK. Ce dernier, après que sa prière fut exaucée par l’Eternel (Genèse 24: 15),  exprime au Créateur sa pleine et entière gratitude:

כז וַיֹּאמֶר בָּרוּךְ יְהוָה אֱלֹהֵי אֲדֹנִי אַבְרָהָם אֲשֶׁר לֹא-עָזַב חַסְדּוֹ וַאֲמִתּוֹ מֵעִם אֲדֹנִי אָנֹכִי בַּדֶּרֶךְ נָחַנִי יְהוָה בֵּית אֲחֵי אֲדֹנִי. (בראשית כד: כז; ראה בראשית כד: מח).ש

27 et il dit: « Béni soit l’Éternel, le Seigneur de mon maître Abraham, qui n’a pas retiré sa faveur et sa fidélité à mon maître! » (Genèse 24: 27; Cf. Genèse 24: 48)

לה וַיהוָה בֵּרַךְ אֶת-אֲדֹנִי, מְאֹד–וַיִּגְדָּל וַיִּתֶּן-לוֹ צֹאן וּבָקָר וְכֶסֶף וְזָהָב וַעֲבָדִם וּשְׁפָחֹת וּגְמַלִּים וַחֲמֹרִים. לו וַתֵּלֶד שָׂרָה אֵשֶׁת אֲדֹנִי בֵן לַאדֹנִי אַחֲרֵי זִקְנָתָהּ וַיִּתֶּן-לוֹ אֶת-כָּל-אֲשֶׁר-לוֹ.  (בראשית כד: לה-לו).ש

35 L’Éternel a béni grandement mon maître, de sorte qu’il est devenu puissant: il lui a accordé menu et gros bétail, argent et or, esclaves mâles et femelles, chameaux et ânes. 36 Sara, l’épouse de mon maître, a enfanté, vieille déjà, un fils à mon maître; celui-ci lui a fait don de tous ses biens. (Genèse 24: 35-36)

Si certes AVRaHaM est désormais un homme pleinement comblé de richesses et bénéficiera d’une grande descendance avec Qetura, rien n’est dit sur la racine de ces bienfaits:

יז כִּי-בָרֵךְ אֲבָרֶכְךָ וְהַרְבָּה אַרְבֶּה אֶת-זַרְעֲךָ כְּכוֹכְבֵי הַשָּׁמַיִם וְכַחוֹל אֲשֶׁר עַל-שְׂפַת הַיָּם וְיִרַשׁ זַרְעֲךָ אֵת שַׁעַר אֹיְבָיו. (בראשית כב: יז).ש

17 je te comblerai de mes faveurs; je multiplierai pleinement ta descendance comme les étoiles du ciel et comme le sable du rivage de la mer et ta postérité conquerra les portes de ses ennemis. (Genèse 22: 17)

Or, cette bénédiction que l’Eternel promet à AVRaHaM est celle-là même que LaVaN et MiLKaH prodiguent à RiVKaH au moment de son départ avec ELIéZeR, malgré un essai peu glorieux de vouloir la retenir (cf. Genèse 24: 55):

ס וַיְבָרְכוּ אֶת-רִבְקָה וַיֹּאמְרוּ לָהּ אֲחֹתֵנוּ אַתְּ הֲיִי לְאַלְפֵי רְבָבָה וְיִירַשׁ זַרְעֵךְ אֵת שַׁעַר שֹׂנְאָיו. (בראשית כד: ס).ש

60 Et ils bénirent Rébecca en lui disant « Notre sœur! puisses-tu devenir des milliers de myriades! et puisse ta postérité conquérir la porte de ses ennemis! » (Genèse 24: 60).

Une observation attentive des parcours respectifs d’AVRaHaM et de RiVKaH révèle la présence de nombreux dénominateurs communs entre ces deux grandes figures bibliques. De la même manière qu’AVRaHaM offre l’hospitalité à ses trois hôtes avec bonté, RiVKaH s’empresse de recevoir avec grâce et amour ELIéZeR, le serviteur d’AVRaHaM, alors qu’elle ne le connaît point:

יח וַתֹּאמֶר שְׁתֵה אֲדֹנִי וַתְּמַהֵר וַתֹּרֶד כַּדָּהּ עַל-יָדָהּ וַתַּשְׁקֵהוּ. ש

18 Elle répondit: « Bois, seigneur. » Et vite elle fit glisser sa cruche jusqu’à sa main et elle lui donna à boire.

יט וַתְּכַל לְהַשְׁקֹתוֹ וַתֹּאמֶר, גַּם לִגְמַלֶּיךָ אֶשְׁאָב עַד אִם-כִּלּוּ לִשְׁתֹּת. ש

19 Après lui avoir donné à boire, elle dit: « Pour tes chameaux aussi je veux puiser de l’eau, jusqu’à ce qu’ils aient tous bu. »

כ וַתְּמַהֵר וַתְּעַר כַּדָּהּ אֶל-הַשֹּׁקֶת וַתָּרָץ עוֹד אֶל-הַבְּאֵר לִשְׁאֹב וַתִּשְׁאַב לְכָל-גְּמַלָּיו.ש

20 Et elle se hâta de vider sa cruche dans l’abreuvoir, courut de nouveau à la fontaine pour puiser et puisa ainsi pour tous les chameaux. (Gen. 24: 18-20)

Puis tout comme AVRaHaM s’arrachant de ses origines premières (Gen. 12: 1), RiVKaH rétorque aux siens:

נח וַיִּקְרְאוּ לְרִבְקָה וַיֹּאמְרוּ אֵלֶיהָ הֲתֵלְכִי עִם-הָאִישׁ הַזֶּה וַתֹּאמֶר אֵלֵךְ. ש

58 ils appelèrent Rébecca et lui dirent « Pars-tu avec cet homme? » Elle répondit: « Je pars« .

En fait, RiVKaH, deuxième Matriarche d’Israël, renferme et reflète fidèlement, de par son attitude toute empreinte de noblesse et ses qualités de bonté, l’intégralité d’AVRaHaM associée à son intégrité.  Ainsi, le terme /בַּכֹּל  BaQoL serait une allusion à RiVKaH: « l’Éternel avait béni Abraham par le tout [que renferme RiVKaH]». (Genèse 24: 1). Cela signifierait que RiVKaH, après  la mort tragique de SaRaH, probablement à la suite de la ligature d’ITs’HaK (Genèse 22) et, trente-huit ans plus tard, celle plus sereine d’AVRaHaM (Genèse  25: 7), constitue le chaînon nécessaire à la pérennité du peuple d’Israël. RiVKaH ravive et poursuit la bénédiction donnée à Israël!

סז וַיְבִאֶהָ יִצְחָק הָאֹהֱלָה שָׂרָה אִמּוֹ וַיִּקַּח אֶת-רִבְקָה וַתְּהִי-לוֹ לְאִשָּׁה וַיֶּאֱהָבֶהָ וַיִּנָּחֵם יִצְחָק אַחֲרֵי אִמּוֹ.ש

67 lsaac la conduisit dans la tente de Sara sa mère; il prit Rébecca pour femme et il l’aima et il se consola d’avoir perdu sa mère. (Genèse 24: 67).

 

[1] Parashat Hayé Sara, Genèse 21: 1- 25: 18

[2] Commentaire d’Avraham Ibn Ezra sur le verset.

 

Shabbat shalom !

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Parashat Hayé Sara, Rivka l’âme d’Israël

  1. cathou dit :

    Rebecca…une femme forte, fière et pleine d’amour. Tiens ça me rappelle une autre Rebecca. Plein de bises à toi, qui porte un si grand prénom!!

  2. Pénya dit :

    L Éternel a béni A béni Avraham Bakol
    Je suppose qu Israël est béni Mi kol kol

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.