Tou Bishvat, Israël, Arbre du Monde

La création de l’Homme débute avant tout par une plantation, celle du Jardin d’Eden:

ח וַיִּטַּע יְהוָה אֱלֹהִים גַּן-בְּעֵדֶן מִקֶּדֶם וַיָּשֶׂם שָׁם אֶת-הָאָדָם אֲשֶׁר יָצָר. (בראשית ב: ח).ש

8 L’Éternel-Le Seigneur planta un jardin en Éden, vers l’orient, et y plaça l’homme qu’il avait façonné. (Genèse 2: 8).

La racine du verbe נ.ט.ע.,  וַיִּטַּע,  signifie «planter un arbre ou même une tente».

Les trois Patriarches d’Israël, suivant l’exemple de l’Eternel, vont chacun en planter un.

Avraham plante un tamaris:

לג וַיִּטַּע אֶשֶׁל בִּבְאֵר שָׁבַע וַיִּקְרָא-שָׁם בְּשֵׁם יְהוָה אֵל עוֹלָם. (בראשית כא: לג).ש

33 Abraham planta un tamaris  à Beer Shéva et y proclama le Seigneur, le Seigneur éternel. (Genèse 21: 33).

Its’HaK, né et mort en Israël, est le seul Patriarche à occuper la fonction d’agriculteur. Il est celui qui, sur l’injonction de l’Eternel, ne quittera point la terre promise:

ב וַיֵּרָא אֵלָיו יְהוָה וַיֹּאמֶר אַל-תֵּרֵד מִצְרָיְמָה שְׁכֹן בָּאָרֶץ אֲשֶׁר אֹמַר אֵלֶיךָ. (בראשית כו: ב).ש

2 Le Seigneur lui apparut et dit: « Ne descends pas en Egypte; demeure dans le pays que je te désignerai. (Genèse 26: 2)

Le verbe demeurer  שְׁכֹן renvoie,  selon les Sages du Midrash (Genèse Rabba 64) au terme « שְׁכוּנָה She’HOuNaH» signifiant «agglomération d’habitations fixes» et plantation d’arbres dont les puissantes racines symbolisent la présence éternelle du peuple d’Israël sur sa terre retrouvée:

ש«עֲשֵׂה שְׁכוּנָה בְּאֶרֶץ יִשְׂרָאֵל הֱוֵי נוֹטֵעַ הֱוֵי זוֹרֵעַ הֱוֵי נָצִיב».ש

«Construis des demeures en Erets Israël, plante et sème et fixe-toi» (Genèse Rabba 64).

Its’HaK obéit à l’Eternel et, malgré la grande sécheresse qui, alors, sévit dans le pays, récolte au centuple:

יב וַיִּזְרַע יִצְחָק בָּאָרֶץ הַהִוא וַיִּמְצָא בַּשָּׁנָה הַהִוא מֵאָה שְׁעָרִים וַיְבָרְכֵהוּ יְהוָה. (בראשית כו: יב).ש

12 Isaac sema dans ce pays-là et recueillit, cette même année, au centuple: tant le Seigneur le bénissait. (Genèse 26: 12).

L’Eternel, par cette semence, se révèle comme la Source de bénédictions du Monde.

Ya’aKoV, quant à lui, plante non point un arbre mais sa tente:

יט וַיִּקֶן אֶת-חֶלְקַת הַשָּׂדֶה אֲשֶׁר נָטָה-שָׁם אָהֳלוֹ מִיַּד בְּנֵי-חֲמוֹר אֲבִי שְׁכֶם בְּמֵאָה קְשִׂיטָה. (בראשית לג: יט).ש

19 Il acquit la portion de terrain ou il étendit sa tente, de la main des enfants de Hamor, père de Sichem pour cent kesita. (Genèse 33: 19)

Le verbe נָטָה «étendre» n’est point sans rappeler le verbe נָטַע «dresser une tente» (Daniel 11: 45).

Quel est le dénominateur commun reliant les trois Patriarches?

Les trois Patriarches ont pour dessein de  propager, faire rayonner  le Nom divin parmi les Nations. Ils visent à sanctifier et à glorifier le Nom parmi les Familles de la Terre. L’Eternel est la Racine du Monde.

L’attitude des Patriarches d’Israël ouvre la voie aux générations futures qui marchent sur leurs traces. C’est la raison pour laquelle la première injonction divine en entrant en Erets consiste à planter un arbre fruitier, un arbre témoignant de la fécondité de la terre:

כג וְכִי-תָבֹאוּ אֶל-הָאָרֶץ וּנְטַעְתֶּם כָּל-עֵץ מַאֲכָל… (ויקרא יט: כג).ש

23 Quand vous serez entrés dans la Terre promise et y aurez planté tout arbre fruitier,.. (Lévitique 19: 23).

Cet acte fait d’Israël, l’Arbre du Monde:

כה כֹּה-אָמַר אֲדֹנָי יְהוִה, בְּקַבְּצִי אֶת-בֵּית יִשְׂרָאֵל מִן-הָעַמִּים אֲשֶׁר נָפֹצוּ בָם וְנִקְדַּשְׁתִּי בָם לְעֵינֵי הַגּוֹיִם וְיָשְׁבוּ עַל-אַדְמָתָם אֲשֶׁר נָתַתִּי לְעַבְדִּי לְיַעֲקֹב. כו וְיָשְׁבוּ עָלֶיהָ לָבֶטַח וּבָנוּ בָתִּים וְנָטְעוּ כְרָמִים וְיָשְׁבוּ לָבֶטַח  בַּעֲשׂוֹתִי שְׁפָטִים בְּכֹל הַשָּׁאטִים אֹתָם מִסְּבִיבוֹתָם וְיָדְעוּ כִּי אֲנִי יְהוָה אֱלֹהֵיהֶם. (יחזקאל כח: כה-כו). ש

25 Ainsi parle le Seigneur l’Eternel: « Quand je rassemblerai la maison d’Israël d’entre les peuples chez qui ils ont été dispersés, je me sanctifierai par eux aux yeux des nations, et ils demeureront sur le territoire que j’ai donné à mon serviteur Jacob.  26 Ils y demeureront en sécurité, ils bâtiront des maisons, planteront des vignes et demeureront en sécurité, parce que je ferai justice de tous leurs contempteurs d’alentour, et ils reconnaîtront que moi, l’Eternel, je suis leur Seigneur. ». (Ezéchiel 28: 25-26)[1].

 

[1] Cf. aussi Ezéchiel 36: 36 ; Amos 9: 14; Osée 2: 25

L’étude biblique vous passionne. Je vous invite à rejoindre notre Campus biblique: https://www.campusbiblique.com/

Shabbat shalom !

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Fêtes d'Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.