Parashat VaYélékh, Moïse, le chaînon de la transmission

Au moment[1] de rendre l’âme, Moïse, le plus grand des Prophètes, s’inquiète de transmettre le sceptre de la bénédiction à son successeur YéHoShOua (Josué) et, de ce fait, se doit de préparer le peuple en allant au-devant de lui:

א וַיֵּלֶךְ מֹשֶׁה וַיְדַבֵּר אֶת-הַדְּבָרִים הָאֵלֶּה אֶל-כָּל-יִשְׂרָאֵל. (דברים לא: א).ש

1 Moïse alla ensuite adresser les paroles suivantes à tout Israël, (Deutéronome 31 : 1).

Moïse comprend que sa mission arrive à son terme et que l’heure est venue pour lui de se retirer.  Une nouvelle ère s’ouvre pour le peuple d’Israël qui, errant dans le désert durant quarante ans, va, sous la conduite de Josué, entrer en Terre Promise. L’on peut donc également lire:

א וַיֵּלֶךְ מֹשֶׁה וַיְדַבֵּר אֶת-הַדְּבָרִים הָאֵלֶּה אֶל-כָּל-יִשְׂרָאֵל… ש

1 Moïse s’en alla [quittant son rôle de Prophète] et adressa, alors, les paroles suivantes à tout Israël…

Puis Moïse poursuit :

ב וַיֹּאמֶר אֲלֵהֶם בֶּן-מֵאָה וְעֶשְׂרִים שָׁנָה אָנֹכִי הַיּוֹם לֹא-אוּכַל עוֹד לָצֵאת וְלָבוֹא וַיהוָה אָמַר אֵלַי לֹא תַעֲבֹר אֶת-הַיַּרְדֵּן הַזֶּה. (דברים לא: ב)ש

2 et il leur dit : « J’ai cent vingt ans aujourd’hui, je ne peux plus vous servir de guide ; d’ailleurs, l’Éternel m’a dit : « Tu ne traverseras pas ce Jourdain. » (Deutéronome 31 : 2).

Moïse ne cherche à aucun instant à s’attacher aux rênes du pouvoir. Il ne vise qu’à assurer l’avenir du peuple qu’il conduisit, souvent avec grande peine, durant quarante ans dans les déserts arides de Tsin, du Sinaï et les plaines de Moav. Moïse a séparé les eaux de la Mer des Joncs (YaM SouPh), Josué séparera celles du Jourdain !

ב מֹשֶׁה עַבְדִּי מֵת וְעַתָּה קוּם עֲבֹר אֶת-הַיַּרְדֵּן הַזֶּה אַתָּה וְכָל-הָעָם הַזֶּה אֶל-הָאָרֶץ אֲשֶׁר אָנֹכִי נֹתֵן לָהֶם לִבְנֵי יִשְׂרָאֵל. (יהושע א: ב).ש

2 « Mon serviteur Moïse est mort. Maintenant, dispose-toi à traverser le Jourdain avec tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne aux enfants d’Israël. (Josué 1 : 2).

Maintes raisons expliquent le choix de Josué comme successeur de Moïse. Josué, le serviteur de Moïse (Exode 33 : 11) s’avère être, après la Sortie d’Egypte, un habile guerrier repoussant les Amalécites (Exode 17 : 9-15) et un ardent défenseur d’Erets Israël (Nombres 14 : 6-9). Toutefois, toutes ces qualités suffisent-elles à faire de Josué le successeur légitime de Moïse ?

Moïse, en personne, apporte la réponse à cette question par le biais de la bénédiction qu’il octroie tout d’abord au peuple d’Israël puis ensuite à Josué :

ו חִזְקוּ וְאִמְצוּ אַל-תִּירְאוּ וְאַל-תַּעַרְצוּ מִפְּנֵיהֶם כִּי יְהוָה אֱלֹהֶיךָ הוּא הַהֹלֵךְ עִמָּךְ לֹא יַרְפְּךָ וְלֹא יַעַזְבֶךָּ.  (דברים לא: ו).ש

6 Soyez forts et vaillants ! Ne vous laissez effrayer ni intimider par eux! Car l’Éternel, ton Seigneur, marche lui-même avec toi ; il ne te laissera pas succomber, il ne t’abandonnera point ! » (Deutéronome 31 : 6).

Moïse bénissant le peuple le prépare, ainsi, à ne jamais craindre l’ennemi et prend grand soin de lier et de parfaitement conformer sa bénédiction à celle de Josué :

ז וַיִּקְרָא מֹשֶׁה לִיהוֹשֻׁעַ וַיֹּאמֶר אֵלָיו לְעֵינֵי כָל-יִשְׂרָאֵל חֲזַק וֶאֱמָץ כִּי אַתָּה תָּבוֹא אֶת-הָעָם הַזֶּה אֶל-הָאָרֶץ אֲשֶׁר נִשְׁבַּע יְהוָה לַאֲבֹתָם לָתֵת לָהֶם וְאַתָּה תַּנְחִילֶנָּה אוֹתָם. ח וַיהוָה הוּא הַהֹלֵךְ לְפָנֶיךָ הוּא יִהְיֶה עִמָּךְ לֹא יַרְפְּךָ וְלֹא יַעַזְבֶךָּ לֹא תִירָא וְלֹא תֵחָת. (דברים לא: ז-ח).ש

7 Et alors Moïse appela Josué, et lui dit en présence de tout Israël : « Sois fort et vaillant ! Car c’est toi qui entreras avec ce peuple dans le pays que l’Éternel a juré à leurs pères de leur donner, et c’est toi qui leur en feras le partage. 8 Et l’Éternel lui-même marchera devant toi, lui-même sera à tes côtés, il ne te laissera fléchir ni ne t’abandonnera : sois donc sans peur et sans faiblesse ! » (Deutéronome 31 : 7-8).

Quelle peut être la source de cette double bénédiction ?

Cette source réside chez les trois Patriarches d’Israël auxquels est attachée l’expression, « Le Seigneur est avec toi ! » :

Effectivement, d’AVRaHaM (Abraham) il est dit :

כב וַיְהִי בָּעֵת הַהִוא וַיֹּאמֶר אֲבִימֶלֶךְ וּפִיכֹל שַׂר-צְבָאוֹ אֶל-אַבְרָהָם לֵאמֹר אֱלֹהִים עִמְּךָ בְּכֹל אֲשֶׁר-אַתָּה עֹשֶׂה. (בראשית כא: כב).ש

22 Il arriva, dans le même temps, qu’Abimélec, accompagné de Pikol, chef de son armée, dit à Abraham : « Le Seigneur est avec toi dans tout ce que tu entreprends. (Genèse 21 : 22).

De même, à propos de ITs’HaK (Isaac), le texte biblique rapporte :

כח וַיֹּאמְרוּ רָאוֹ רָאִינוּ כִּי-הָיָה יְהוָה עִמָּךְ וַנֹּאמֶר תְּהִי נָא אָלָה בֵּינוֹתֵינוּ בֵּינֵינוּ וּבֵינֶךָ וְנִכְרְתָה בְרִית עִמָּךְ. (בראשית כו: כח).ש

28 Ils [les Philistins] répondirent: « Nous avons bien vu que le Seigneur était avec toi et nous avons dit: ‘Oh! qu’il y ait un engagement réciproque entre nous et toi!’ Nous voudrions conclure une alliance avec toi (Genèse 26 : 28).

Enfin, pour Ya’aKoV (Jacob), il est dit :

טו וְהִנֵּה אָנֹכִי עִמָּךְ וּשְׁמַרְתִּיךָ בְּכֹל אֲשֶׁר-תֵּלֵךְ וַהֲשִׁבֹתִיךָ אֶל-הָאֲדָמָה הַזֹּאת  כִּי לֹא אֶעֱזָבְךָ עַד אֲשֶׁר אִם-עָשִׂיתִי אֵת אֲשֶׁר-דִּבַּרְתִּי לָךְ. (בראשית כח: טו).ש

15 Oui, je suis avec toi ; je veillerai sur chacun de tes pas et je te ramènerai dans cette contrée, car je ne veux point t’abandonner avant d’avoir accompli ce que je t’ai promis. » (Genèse 28 : 15).

Quant à Moïse, il reçoit cette bénédiction divine au buisson ardent :

יב וַיֹּאמֶר כִּי-אֶהְיֶה עִמָּךְ וְזֶה-לְּךָ הָאוֹת כִּי אָנֹכִי שְׁלַחְתִּיךָ בְּהוֹצִיאֲךָ אֶת-הָעָם מִמִּצְרַיִם תַּעַבְדוּן אֶת-הָאֱלֹהִים עַל הָהָר הַזֶּה. (שמות ג: יב).ש

12 Et Il [le Seigneur] répondit : « C’est que je serai avec toi et ceci te servira à prouver que c’est moi qui t’envoie: quand tu auras fait sortir ce peuple de l’Égypte, vous adorerez le Seigneur sur cette montagne même. » (Exode 3 :12).

Cependant Moïse enseigne à son fidèle disciple Josué que recevoir la bénédiction des Patriarches ne suffit point à faire de lui une grande figure politique et spirituelle.

ז וַיִּקְרָא מֹשֶׁה לִיהוֹשֻׁעַ וַיֹּאמֶר אֵלָיו לְעֵינֵי כָל-יִשְׂרָאֵל חֲזַק וֶאֱמָץ כִּי אַתָּה תָּבוֹא אֶת-הָעָם הַזֶּה אֶל-הָאָרֶץ אֲשֶׁר נִשְׁבַּע יְהוָה לַאֲבֹתָם לָתֵת לָהֶם וְאַתָּה תַּנְחִילֶנָּה אוֹתָם. (דברים לא: ז).ש

7 Alors Moïse appela Josué, et lui dit en présence de tout Israël : « Sois fort et vaillant ! Car c’est toi qui entreras avec ce peuple dans le pays que l’Éternel a juré à leurs pères de leur donner, et c’est toi qui leur en feras le partage. (Deutéronome 31 : 7).

Les Sages d’Israël (Traité Sanhédrin 8: a) soulignent que la racine verbale ב.ו.א. (B. O.’.) conjuguée au futur du Pa’al (Forme active) תָּבוֹא – « Tu viendras » aurait dû être au futur du Hif’il (forme factitive)תָּבִיא « tu conduiras » (« faire venir ») et en déduisent que Moïse, avant de rendre l’âme au Seigneur, enseigna à Josué à être toujours avec son peuple, à venir parmi les siens afin que sa légitimité de dirigeant puisse être reconnue et renforcée. Succéder à Moïse, le Prophètes des prophètes n’est point chose facile!

La transmission de la bénédiction divine ne devient véritablement effective que si le futur berger d’Israël est capable d’éprouver un fort et sincère sentiment d’empathie pour son troupeau.

Rappelons-nous les débuts de Moïse, de celui qui sera appelé à devenir le Prophète des prophètes!

יא וַיְהִי בַּיָּמִים הָהֵם וַיִּגְדַּל מֹשֶׁה וַיֵּצֵא אֶל-אֶחָיו וַיַּרְא בְּסִבְלֹתָם וַיַּרְא אִישׁ מִצְרִי מַכֶּה אִישׁ-עִבְרִי מֵאֶחָיו. (שמות ב: יא).ש

11 Or, en ce temps-là, Moïse, ayant grandi, alla parmi ses frères et vit [ressentit en son for intérieur] leurs souffrances. Il aperçut un Égyptien frappant un Hébreu, un de ses frères. (Exode 2 : 11).

[1]  Deutéronome 31 : 1-30).

L’étude biblique vous passionne. Je vous invite à rejoindre notre Campus biblique: https://www.campusbiblique.com/

Shabbat shalom !

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Lectures bibliques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.