Parashat Hol Hamoëd Pessa’h, Quand Moïse parle à l’Eternel

Moïse de Chagall

Moïse de Chagall

Il n’est point rare d’entendre l’assertion selon laquelle le plus grand des Prophètes, Moïse, « rencontra l’Eternel face à face ». Cette assertion est-elle juste et reflète-t-elle les dires de la source biblique ?

Lisons ensemble le texte extrait de la Parasha Ki Tissa[1] :

יח וַיֹּאמַר הַרְאֵנִי נָא אֶת-כְּבֹדֶךָ. יט וַיֹּאמֶר אֲנִי אַעֲבִיר כָּל-טוּבִי עַל-פָּנֶיךָ וְקָרָאתִי בְשֵׁם יְהוָה לְפָנֶיךָ וְחַנֹּתִי אֶת-אֲשֶׁר אָחֹן וְרִחַמְתִּי אֶת-אֲשֶׁר אֲרַחֵם. כ וַיֹּאמֶר לֹא תוּכַל לִרְאֹת אֶת-פָּנָי:  כִּי לֹא-יִרְאַנִי הָאָדָם וָחָי. (שמות לג: יח-כ).ש

18 Moïse reprit : « Découvre-moi donc ta Gloire. » 19 Il répondit : « C’est ma bonté tout entière que je veux dérouler à ta vue, et, toi présent, je nommerai de son vrai nom l’Éternel ; alors je ferai grâce à qui je devrai faire grâce et je serai miséricordieux pour qui je devrai l’être. » 20 Il ajouta : « Tu ne saurais voir ma face ; car nul homme ne peut me voir et vivre. » (Exode 33 : 18-20).

 

Moïse suppliant l’Eternel de contempler Sa Gloire divine essuie, donc, un refus catégorique au risque d’en perdre la vie. Pourtant n’apprenons-nous point qu’il y eut déjà un face à face entre Moïse et l’Eternel] פָּנִים אֶל-פָּנִים PaNIM EL PaNIM) ?

יא וְדִבֶּר יְהוָה אֶל-מֹשֶׁה פָּנִים אֶל-פָּנִים, כַּאֲשֶׁר יְדַבֵּר אִישׁ אֶל-רֵעֵהוּ וְשָׁב אֶל-הַמַּחֲנֶה וּמְשָׁרְתוֹ יְהוֹשֻׁעַ בִּן-נוּן נַעַר לֹא יָמִישׁ מִתּוֹךְ הָאֹהֶל.  (שמות לג: יא).ש

11 Or, l’Éternel parlait avec Moïse face à face, comme un homme s’entretient avec un autre ; puis Moïse retournait au camp. Mais Josué, fils de Noun, son jeune serviteur, ne quittait pas l’intérieur de la Tente. (Exode 33 : 11)

 En fait, s’il l’on s’en tient à ce dernier verset, en y portant une grande attention, nous pouvons remarquer que celui-ci ne dit point que Moïse fit face à l’Eternel mais que l’Eternel prit l’initiative de s’entretenir avec Moïse non point « face-à-face », comme le mentionnent les différentes traductions, mais « d’intérieur à intérieur, de cœur à cœur ». En effet, le terme פָּנִים PaNIM signifiant « visage[s], face[s] » peut être autrement traduit, à savoir prendre le sens de « dedans, intérieur », comme nous l’enseigne le prophète Ezéchiel :

י וַיִּפְרֹשׂ אוֹתָהּ לְפָנַי וְהִיא כְתוּבָה פָּנִים וְאָחוֹר וְכָתוּב אֵלֶיהָ קִנִים וָהֶגֶה וָהִי.  (יחזקאל ב: י).ש

10 Il le déroula devant moi, et le rouleau était écrit au recto et au verso [Littéralement : dedans et en arrière] et contenait des lamentations, des plaintes et des gémissements. » (Ezéchiel 2 : 10).

Moise est donc un homme de la Parole ! Il voit le Divin par la Parole !

ח פֶּה אֶל-פֶּה אֲדַבֶּר-בּוֹ וּמַרְאֶה וְלֹא בְחִידֹת וּתְמֻנַת יְהוָה יַבִּיט… (במדבר יב: ח).ש

8 Je lui parle bouche à bouche, et [en me révélant] clairement, et non en énigmes ; et il voit la ressemblance de l’Eternel….   » (Nombres 12 : 8)

Ainsi de la même manière que Moïse ne peut appréhender le Divin que par l’intériorité de la Parole, il en est de la sorte pour les fils d’Israël au mont Sinaï lors du Don des Dix Paroles :

ד פָּנִים בְּפָנִים דִּבֶּר יְהוָה עִמָּכֶם בָּהָר מִתּוֹךְ הָאֵשׁ. ה אָנֹכִי עֹמֵד בֵּין-יְהוָה וּבֵינֵיכֶם בָּעֵת הַהִוא לְהַגִּיד לָכֶם אֶת-דְּבַר יְהוָה  כִּי יְרֵאתֶם מִפְּנֵי הָאֵשׁ וְלֹא-עֲלִיתֶם בָּהָר לֵאמֹר. (דברים ה: ד-ה).ש

4 C’est d’âme à âme que l’Éternel vous parla sur la montagne, du milieu de la flamme. 5 Moi, je me tenais, en ce temps-là, entre l’Éternel et vous, pour vous exposer la parole de l’Éternel, parce que, terrifiés par la flamme, vous n’approchâtes point de la montagne ; et il disait : (Deutéronome 5 : 4-5).

En ces temps de confinement dû à la pandémie du coronavirus, la Tora enjoint à chacun d’entre nous de redécouvrir la dimension intérieure de notre être le plus intime. Là même où se cache le secret suprême de la Parole et de l’Entendement. Ecouter la voix de l’Eternel n’est possible qu’en écartant le voile extérieur de nos habitudes, de nos préjugés, de nos illusions passées et de nos fausses idéologies.  Alors nous serons capables d’entendre la voix de l’Eternel, de communiquer librement avec Lui sans qu’aucune barrière ne vienne enfreindre le flux incessant de Sa sublime et infinie lumière jaillissant au-delà des limites de notre être intérieur :

לד וּבְבֹא מֹשֶׁה לִפְנֵי יְהוָה לְדַבֵּר אִתּוֹ יָסִיר אֶת-הַמַּסְוֶה עַד-צֵאתוֹ וְיָצָא וְדִבֶּר אֶל-בְּנֵי יִשְׂרָאֵל אֵת אֲשֶׁר יְצֻוֶּה. לה וְרָאוּ בְנֵי-יִשְׂרָאֵל אֶת-פְּנֵי מֹשֶׁה כִּי קָרַן עוֹר פְּנֵי מֹשֶׁה וְהֵשִׁיב מֹשֶׁה אֶת-הַמַּסְוֶה עַל-פָּנָיו עַד-בֹּאוֹ לְדַבֵּר אִתּוֹ. (שמות לד: לד-לה).ש

34 Or, quand Moïse se présentait devant l’Éternel pour parler avec Lui, il ôtait ce voile jusqu’à son départ ; sorti de ce lieu, il répétait aux fils d’Israël ce qui lui avait été prescrit 35 et les fils d’Israël remarquaient le visage de Moïse, dont la peau était rayonnante ; puis Moïse remettait le voile sur son visage, jusqu’à ce qu’il rentrât pour communiquer avec le Seigneur. (Exode 34 : 34-35).

[1] Parasha de Shabbat Hol HaMoëd Pessa’h : Exode 33 : 12-34 : 26.

L’étude biblique vous passionne. Je vous invite à rejoindre notre Campus biblique: https://www.campusbiblique.com/

Shabbat shalom !

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans Erets Israël. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 Response to Parashat Hol Hamoëd Pessa’h, Quand Moïse parle à l’Eternel

  1. Nathalie Trotzier dit :

    Bonjour Merci pour votre enseignement…j ai envie de dire que si Moise est le plus grand prophète de l ancien testament
    Jésus affirme la grandeur de Jean ….Dans la nouvelle alliance
    Le testament.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.