Résurrection de la synagogue de la ‘Hourva

Inscription sur la Parokhet: "Si je t’oublie jamais, Jérusalem, que ma droite m'oublie! " – Ps. 135: 7 (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Inscription sur la Parokhet: « Si je t’oublie jamais, Jérusalem, que ma droite m’oublie!  » – Ps. 135: 7 (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

La synagogue de la ‘Hourva dénommée Beit ha-Knesset ha-Hourva, « la synagogue de la ruine » est totalement détruite, en 1948, par la légion arabe lors de la Guerre d’Indépendance. Erigée à partir de 1856 et achevée en 1868, la synagogue est appelée du nom « Beis Yaa’kov » (« Maison de Jacob ») en hommage à James (Ya’akov) Rothschild, l’un des plus grands bienfaiteurs de la cause sioniste. Cette synagogue de rite ashkénaze est alors considérée comme la plus grande et la plus prestigieuse synagogue d’Erets Israël.  

Après la destruction totale de la synagogue par les troupes jordaniennes, en 1948, il ne restera, entre autres, qu’une des quatre arches reconstituées.

(Photo: Wikipedia)

(Photo: Wikipedia)

Dès 2003, les responsables de la restauration de la Vieille ville de Jérusalem entreprennent la reconstruction de la synagogue de la ‘Hourva qui s’achève en 2010.

(Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

(Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Au moment où le peuple juif commémore le Jour du 9 Av en souvenir de la destruction des deux Temples de Jérusalem, la reconstruction de la synagogue de la ‘Hourva est à Jérusalem, celle qui mieux que toute autre lieu liturgique juif, symbolise la résurrection physique et spirituelle de la Capitale Une et Indivisible de l’Etat d’Israël.

L’étude biblique vous passionne. Je vous invite à rejoindre notre Campus biblique: https://www.campusbiblique.com/

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Un lieu de prières et d'étude (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Un lieu de prières et d’étude (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

(Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

(Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Une partie du mur demeure inachevée rappelant la destruction des Temples  (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Une partie du mur demeure inachevée rappelant la destruction des Temples (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon:  Tombe de Rachel (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon: Tombe de Rachel (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon:  Caveau des Patriarches (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon: Caveau des Patriarches (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon:  Tour de David (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon: Tour de David (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Médaillon: Cité sainte de Tibériade (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Vitrail extérieur (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Vitrail intérieur (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Vitrail intérieur (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Vue sur le Mont du Temple et au loin le mont des Oliviers (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Vue sur le Mont du Temple et au loin le mont des Oliviers (Haïm Ouizemann, Jérusalem 2020 ©)

Ce contenu a été publié dans Erets Israël, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 Responses to Résurrection de la synagogue de la ‘Hourva

  1. Nathalie Trotzier dit :

    Merci beaucoup…

  2. admetthey dit :

    Merci Haïm. Très belle synagogue que nous n’avons pas encore eu l’occasion de visiter.
    Espérons le faire quand nous retournerons en Israël

  3. Philippe Schroeder dit :

    Magnifique que cette résurrection ! Peut-être que la seconde synagogue dépasse en beauté la première ! Que ce lieu d’étude, de prière, de rencontre puisse contribuer à glorifier Hachem !
    Merci Haim pour ces photos !

  4. Gérard Distel dit :

    Toda rabba Haïm.
    Magnifique photos, et merci pour l’historique.
    Merci de nous faire partager ce temps de renouveau de ce lieu de prière et d’études.
    Que ce peuple d’israel soir béni par Adonai
    Gérard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.