Parashat Béréshit, Le Principe d’Egalité

« Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde… » (Préambule de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, 10 décembre 1948).

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. » (Premier article de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, 10 décembre 1948).

La notion de l’inaliénabilité du Principe fondamental d’Egalité énoncé dans l’introduction de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme trouve sa source dans le livre de la Genèse « BéRésHIT »[1].

כז וַיִּבְרָא אֱלֹהִים אֶת-הָאָדָם בְּצַלְמוֹ בְּצֶלֶם אֱלֹהִים בָּרָא אֹתוֹ זָכָר וּנְקֵבָה בָּרָא אֹתָם. (בראשית א: כז).ש

27 Et le Seigneur créa l’Homme à son image ; c’est à l’image du Seigneur qu’il le créa. Mâle et femelle furent créés à la fois. (Genèse 1 : 27).

Rabbi Ben Azzaï, s’inspirant du chapitre 5 de la Genèse, considère le principe d’Egalité comme prédominant à tout autre principe éthique énoncé dans la Tora (Bereshit Rabba 24 : 7) car il engendre la fraternité entre les hommes :

א זֶה סֵפֶר תּוֹלְדֹת אָדָם בְּיוֹם בְּרֹא אֱלֹהִים אָדָם בִּדְמוּת אֱלֹהִים עָשָׂה אֹתוֹ. ב זָכָר וּנְקֵבָה בְּרָאָם וַיְבָרֶךְ אֹתָם וַיִּקְרָא אֶת-שְׁמָם אָדָם בְּיוֹם הִבָּרְאָם. (בראשית ה: א-ב).ש

1 Ceci est l’histoire des générations de l’humanité. Lorsque le Seigneur créa l’être humain, il le fit à sa propre ressemblance. 2 Il les créa mâle et femelle, les bénit et les appela l’homme, le jour de leur création. (Genèse 5 : 1-2).

Si certes la source biblique précise l’existence d’une différence physiologique entre les deux sexes, cela n’entame en rien l’égalité de ces derniers qui portent « l’image du Seigneur ». Le terme אָדָם ADaM revêtant un sens universel d’Humanité contient en lui toutes les âmes et toutes les générations du genre humain sur la Planète Terre. L’on comprend donc que la vision égalitaire biblique implique que tous les hommes, toutes les femmes soient issus d’une seule et même source. Toute forme possible de discrimination liée à une culture ou à une civilisation particulière est d’emblée rejetée.

De plus, tous les hommes ont une même et unique origine אָדָם ADaM et חַוָּה HaVaH (Eve) dont le petit-fils אֱנוֹשׁ ENOSh, le fils de שֵׁת SheT, s’avèrera être le fondateur unique de l’Humanité suite au fratricide tragique de הֶבֶל HeVeL (Abel) par קַיִן CaYiN (Caïn).

Cette égalité, foncièrement inscrite dans la nature de l’Homme, est si profonde qu’elle inspire et imprègne profondément la Justice hébraïque :

טו הַקָּהָל חֻקָּה אַחַת לָכֶם וְלַגֵּר הַגָּר חֻקַּת עוֹלָם לְדֹרֹתֵיכֶם כָּכֶם כַּגֵּר יִהְיֶה לִפְנֵי יְהוָה. (במדבר טו: טו).ש

15 Communauté, une même loi vous régira, vous et l’étranger domicilié. Règle absolue pour vos générations : vous et l’étranger, vous serez égaux devant l’Éternel. (Nombres 15 : 15).

 

כב מִשְׁפַּט אֶחָד יִהְיֶה לָכֶם כַּגֵּר כָּאֶזְרָח יִהְיֶה כִּי אֲנִי יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם. (ויקרא כד: כב).ש

22 Même loi vous régira, étrangers comme citoyen ; car je suis l’Éternel, votre Dieu à tous. » (Lévitique 24 : 22).

Le commentateur Rashi explique :

«אֲנִי ה’ אֱלֹהֵיכֶם: אֱלֹהֵי כֻּלְּכֶם; כְּשֵׁם שֶׁאֲנִי מְיַחֵד שְׁמִי עֲלֵיכֶם כָּךְ אֲנִי מְיַחֵד שְׁמִי עַל הַגֵּרִים» (רש »י, על פסוק ויקרא כד: כב).ש

« Je suis l’Eternel, votre Seigneur :  Le Seigneur de vous tous. De même que j’attache mon Nom à vous, de même l’attaché-je aux convertis. » (Rashi sur le verset Lévitique 24 : 22).

Job, à ce propos, se défend avec force et ardeur d’avoir négligé le droit de ses serviteurs comme l’on pourrait l’en accuser :

יג  אִם-אֶמְאַס מִשְׁפַּט עַבְדִּי וַאֲמָתִי בְּרִבָם עִמָּדִי. יד  וּמָה אֶעֱשֶׂה כִּי-יָקוּם אֵל וְכִי-יִפְקֹד מָה אֲשִׁיבֶנּוּ. טו  הֲלֹא-בַבֶּטֶן עֹשֵׂנִי עָשָׂהוּ וַיְכֻנֶנּוּ בָּרֶחֶם אֶחָד. (איוב לא: יג).ש

13 Ai-je fait fi du droit de mon serviteur et de ma servante, dans leurs contestations avec moi ? 14 Et qu’aurais-je fait si le Tout-Puissant fût intervenu, qu’aurais-je répondu s’il m’eût demandé des comptes ? 15 Celui qui m’a formé dans les entrailles maternelles ne l’a-t-il pas formé aussi ? N’est-ce pas le même auteur qui nous a organisés dans la matrice ? (Job 31 : 13).

L’on apprend, en définitive, que l’origine du principe d’Egalité liant les êtres humains est double, d’une part divine et d’autre part humaine. Lors du septième jour de la semaine, le Jour du שַׁבָּת Shabbat (Exode 20 : 9), les deux dimensions divine et humaine s’associent harmonieusement. Le Shabbat vise à effacer toute trace de discrimination socio-économique qui pourrait être liée au statut social. Tous les hommes sont intrinsèquement égaux devant l’Eternel mais également devant leurs semblables. Les prophètes d’Israël rappelleront avec courage aux rois d’Israël que ceux-ci ne peuvent aucunement se croire au-dessus des lois. Le prophète אֵלִיָּהוּ ELYaHOu (Elie) fustige le roi אַחְאָב A’HaV d’avoir participé au meurtre de נָבוֹת הַיִּזְרְעֵאלִי NaVoT HaYiZRe’eLI afin de le spolier de son champ.  Le roi A’HaV devra en rendre compte devant l’Eternel (I Rois 21 : 21). Quant au prophète נָתָן NaThaN, il réussit, usant de subterfuge rhétorique, à confondre le roi דָּוִד DaViD à propos de בַּת-שֶׁבַע BaTSheVa comparée à « כִּבְשַׂת הָאִישׁ הָרָאשׁ la brebis du pauvre ». Le roi DaViD est l’égal de tout autre homme devant la législation (II Samuel 12 : 10-14). 

Tous les hommes sont égaux devant l’Eternel, leurs semblables et la loi.

« L’Etat d’Israël… assurera la plus complète égalité sociale et politique à tous ses habitants sans distinction de religion, d’origine ou de sexe … » (Déclaration d’Indépendance d’Israël).

[1] Parashat Béréshit 1 : 1 – 6 : 8

L’étude biblique vous passionne. Je vous invite à rejoindre notre Campus biblique: https://www.campusbiblique.com/

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Shabbat shalom!

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans TaNaKh et Droits de l'Homme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.