Parashat Shélah Lékha, la puissance de l’erreur

« La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier. » (Antoine de Saint Exupery, « Lettre à un otage »).

יא וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל-מֹשֶׁה עַד-אָנָה יְנַאֲצֻנִי הָעָם הַזֶּה וְעַד-אָנָה לֹא-יַאֲמִינוּ בִי בְּכֹל הָאֹתוֹת אֲשֶׁר עָשִׂיתִי בְּקִרְבּוֹ. (במדבר יד: יא).ש

11 Et l’Éternel dit à Moïse : « Quand cessera ce peuple de m’outrager ? Combien de temps manquera-t-il de confiance en moi, malgré tant de prodiges que j’ai opérés au milieu de lui ? (Nombres 14 : 11).

Comment Moïse[1] peut-il défendre la cause des Hébreux face au courroux divin après leurs calomnies sur Erets Israël, terre promise aux Patriarches ? Quelle est la stratégie possible face à la volonté de l’Eternel de détruire son peuple ?  Moïse n’est point sans se souvenir de ses propres craintes infondées, au moment même où l’Eternel s’adressa à lui pour libérer les Hébreux de l’esclavage en Egypte.

א וַיַּעַן מֹשֶׁה וַיֹּאמֶר וְהֵן לֹא-יַאֲמִינוּ לִי וְלֹא יִשְׁמְעוּ בְּקֹלִי כִּי יֹאמְרוּ לֹא-נִרְאָה אֵלֶיךָ יְהוָה. (שמות ד: א).ש

1 Et Moïse prit la parole et dit : « Mais certes, ils ne me croiront pas et ils n’écouteront pas ma voix, parce qu’ils diront : L’Éternel ne t’est point apparu. » (Exode 4 : 1).

Alors, l’Eternel, constatant le doute profond de Moïse préjugeant a priori de la confiance des Hébreux sur le bien-fondé de sa vocation, lui envoie deux signes : la lèpre et le serpent, afin de lui signifier que ses propos relèvent de la médisance (לָשׁוֹן הָרָע LaShon HaRa’). Ainsi, Moïse, à son tour, intervient pour défendre les dix explorateurs médisant sur la terre d’Israël en rappelant à l’Eternel que la disparition d’Israël et son remplacement (Nombres 14 : 12) seraient irrémédiablement interprétés comme la négation du Nom divin et de son Pouvoir par les Nations du monde :

טו וְהֵמַתָּה אֶת-הָעָם הַזֶּה כְּאִישׁ אֶחָד וְאָמְרוּ הַגּוֹיִם אֲשֶׁר שָׁמְעוּ אֶת-שִׁמְעֲךָ לֵאמֹר. טז מִבִּלְתִּי יְכֹלֶת יְהוָה לְהָבִיא אֶת-הָעָם הַזֶּה אֶל-הָאָרֶץ אֲשֶׁר-נִשְׁבַּע לָהֶם וַיִּשְׁחָטֵם בַּמִּדְבָּר. (במדבר יד: טו-טז).ש

15 Et tu ferais mourir ce peuple comme un seul homme ! Mais ces nations, qui ont entendu parler de toi, diront alors : 16 « Parce que l’Éternel n’a pu faire entrer ce peuple dans le pays qu’il leur avait solennellement promis, il les a égorgés dans le désert. » (Nombres 14 : 15-16).

Moïse, prenant conscience de son erreur passée, due à une appréhension sans fondement, a pu se relever et faire sortir les Hébreux d’Egypte. C’est aussi grâce à cette erreur personnelle au moment de l’appel divin, que Moïse est capable de devenir l’avocat de ses propres frères face à l’Eternel.

Moïse ose même « donner une leçon » à l’Eternel !

יז וְעַתָּה יִגְדַּל-נָא כֹּחַ אֲדֹנָי כַּאֲשֶׁר דִּבַּרְתָּ לֵאמֹר. (במדבר יד: יז).ש

17 Maintenant donc, de grâce, que la puissance d’Adonaï se déploie, comme tu l’as déclaré en disant … (Nombres 14 : 17).

Comment est-il possible de « donner une leçon » à l’Eternel ?!

Moïse enseigne deux grandes idées révolutionnaires. La première, que la véritable force s’exprime par la retenue intérieure et la seconde, que la pondération dans la condamnation d’autrui honore celui qui est capable de contenir sa colère et en fait un héros et un modèle pour tous.

לב  טוֹב אֶרֶךְ אַפַּיִם מִגִּבּוֹר וּמֹשֵׁל בְּרוּחוֹ מִלֹּכֵד עִיר. (משלי טז: לב).ש

32 Qui fait preuve de longanimité l’emporte sur le héros ; qui domine son esprit sur un preneur de villes. (Proverbes 16 : 32).

De grandes erreurs scientifiques ont souvent conduit aux plus grandes découvertes de l’Histoire humaine. Le grand physicien Albert Einstein, avant même qu’il ne soit couronné du prestigieux Prix Nobel de Physique (1921), est conduit à reconnaître son erreur quant à sa conception d’un univers qu’il croyait statique et homogène.  Alors convaincu du bien-fondé de la théorie de l’expansion ou de la contraction de l’univers, il y introduit pourtant le principe de « constante cosmologique » compatible avec la théorie d’un univers statique. Regrettant plus tard d’avoir été à l’origine de cette erreur, il dira avoir commis « la plus grande bêtise de sa vie ». L’illustre philosophe de la Science Karl Popper a soutenu le principe de « réfutabilité » ou de «falsifiabilité », principe selon lequel il est impossible de prouver le bien-fondé d’une théorie scientifique mais uniquement de démontrer les erreurs qui s’y trouvent.

Selon les Académiciens de la Langue Hébraïque, les deux racines hébraïques ט.ע.ה/ T. A’. H. et ת.ע.ה. / TH. A’. H. auraient la même origine étymologique. La première racine signifie « commettre une erreur », et la seconde « s’égarer ». Point de marche vers la vérité et la lumière sans erreur ni égarement.

Puissions-nous rêver d’un système éducatif non dogmatique qui, loin de pénaliser l’élève ou l’étudiant, prendrait en compte leurs erreurs.

L’erreur, si elle est admise et comprise, peut s’avérer en définitive salvatrice et rédemptrice !

Rabbi Lord Jonathan Sacks enseigne :

« Les défaites, les retards et les déceptions font mal. Ils ont blessé même Moïse. Donc, s’il y a des moments où nous aussi, nous nous sentons découragés et démoralisés, il est important de se rappeler que même les plus grands personnages ont échoué. Ce qui les a rendus grands, c’est qu’ils ont continué. La route du succès passe par de nombreuses vallées d’échecs. Il n’y a pas d’autre moyen. » (Overcoming Setbacks- Vaera- 5781).

טז  כִּי שֶׁבַע יִפּוֹל צַדִּיק וָקָם וּרְשָׁעִים יִכָּשְׁלוּ בְרָעָה. (משלי כד: טז).ש

16 Car le juste tombe sept fois, et se relève ; mais les méchants trébuchent par le malheur. (Proverbes 24 : 16).

[1] Parashat Shélah Lékha: Nombres 13: 1-15: 41.

L’étude biblique vous passionne. Je vous invite à rejoindre notre Campus biblique: https://www.campusbiblique.com/

Shabbat shalom !

hebreubiblique@gmail.com

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Ce contenu a été publié dans TaNaKh et Droits de l'Homme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.